mardi 4 octobre 2016

Sukkiri kiri kiriii (oups, c'est sorti tout seul).

Y a des fois j'ai l'occasion de faire des trucs vraiment top moumoutes grâce à ce blog, parce que j'ai la chance que vous soyez nombreux à le lire. Merci bien les copains. On m'a déjà contactée pour vanter les mérites d'un nouveau papier toilette hyper absorbant, ou d'un tablier de cuisine en toile de jute, par exemple. Rendez-vous compte. Parfois on m'invite aussi à siroter un thé amincissant dans des fauteuils lounge, mais je décline parce que petit un c'est à Paris et petit deux j'ai peur de mourir étouffée avec ma propre salive avant la fin de la conférence sur les vertus du beurre de cacahuète zéro pourcent. Mais je ne me plains pas. Bloguer c'est rigolo, et les relations presse c'est le piment d’Espelette sur la cerise du gâteau.

Dans le tas, je ne vous le cache pas (<- expression validée par le comité Kikoulol officiel des youtubeuses beauté 2016), il y a aussi des partenariats que je suis bien jouasse de cultiver, avec des gens très chouettes, qui représentent des marques correspondant parfaitement à ma façon de consommer

Cet été notamment, j'ai pu tester le Sukkiri de chez Lucky, et je voulais vous en toucher deux mots multipliés par cent cinquante divisé par trois fois quatre. 

Non, il ne s'agit pas d'un plateau repas japonais.

Le Sukkiri est une écharpe de portage un peu cheloue, qui est vite devenue ma meilleure copine des grandes chaleurs. Et comme dirait ma fille, "c'est pas tompiké je va t'expliquer".

Pour toi jeune padawan, voici les caractéristiques du Sukkiri qui m'ont conquise :

  • Il s'agit d'un sling, c'est à dire d'une écharpe asymétrique qui s'attache sans le moindre nœud, grâce à deux anneaux elfiques forgés dans le mithril le plus pur. Enfin presque. Ça s'installe en quelques secondes, et on n'a pas l'impression d'être un rouleau de printemps. 
  • Il est fabriqué dans un tissu technique, le même genre que les maillots de sport. Du coup c'est tout doux, extensible, et surtout ça ne tient pas chaud. En été c'est vraiment la seule solution pour porter un bébé sans transpirer comme un bœuf sous testostérone. 
  • Il est conçu pour aller dans l'eau. Et ouais, bim, grosse innovation t'as vu. Plus besoin de laisser ton bébé au fond de la glacière avec ton iPhone 6 quand tu vas jouer au ballon dans la mer : tu peux désormais le prendre avec toi au milieu des vagues.  
  • Il sèche plus vite que son ombre (le Sukkiri, pas le bébé). 
  • Après utilisation il se plie facilement, et se range dans une minuscule poche cousue à même l'écharpe. Pratique Monique ! 
  • Pour les lavandières qui me suivent, j'ajoute que j'ai déjà passé l'engin en machine plusieurs fois avec d'autres vêtements, et que la couleur n'a pas dégorgé d'un poil. 

Bref. C'est un ovni qui envoie du pâté.




Il m'est particulièrement utile (j'ose pas écrire indispensable parce que j'ai le sens des réalités, mais presque) dans trois situations :

  • L'été. Si t'as bien suivi tu t'en doutais. 
  • Sous la douche. Parce que je n'ai pas de baignoire dans ma maison, et que parfois c'est quand même bien pratique d'aller se laver avec son bébé. J'ai les mains libres pour faire mon shampoing, et je peux même donner le sein en me rasant les jambes, c'est une expérience de guedin t'es prévenu. 
  • En cas de forte fièvre. La semaine dernière la Gagotte a fait plusieurs pics de température à 40°C, mais impossible de la poser, elle ne voulait pas lâcher mon nichon droit. Du coup, comme j'ai une vie à mener, quand même, je l'ai portée en peau à peau dans le Sukkiri. Ainsi elle régulait parfaitement sa température, et moi je pouvais faire autre chose. Attention toutefois à ne pas oublier d'enfiler un petit gilet avant d'ouvrir la porte au facteur.


Il y a quand même un inconvénient que je dois noter : Le portage asymétrique, quel qu'il soit, et malgré le confort du tissu, ne convient pas forcément à tout le monde. Si t'as mal au dos passe ton chemin. Et si ton gosse a douze ans, c'est pas pour toi non plus. Personnellement je réserve mon Sukkiri aux trajets courts (moins d'une heure) ou au portage à la maison.

Mais sinon, je suis convaincue par la chose. D'ailleurs je me demande si je ne vais pas craquer pour le coloris menthe.

Et toi tu connais le Sukkiri ?
Si je t'ai donné furieusement envie de l'acheter tu peux m'envoyer de la guimauve moisie dans les commentaires. Je m'en fous, j'ai une armure en crottes de licorne séchées.
 
Merci Babilol et Lucky France.

9 commentaires :

  1. Félicitations licornesques pour cette belle réussite bloguesque . Tu envoies du pâté et ton nouveau logo est carrément sympatoche je trouve. Grâce à toi, j'ai découvert le blog d'Annouck du coup. C'est sympa la vie virtuelle, on fait de belles rencontres. Tu en fais indubitablement partie <3

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu tes posts dessus après l'été ! Et franchement j'ai regretté de ne pas avoir acheté ça avant. Cet été j'ai navigué entre le sling normal et le mei-t'ai acheté spécialement pour le chaud. Et j'ai beaucoup beaucoup transpiré. Comme je ne sais pas si il y aura un troisième bébé chez nous, j'offrirai ça en cadeau de naissance à l'occasion !

    RépondreSupprimer
  3. trop belle la photo de l'enfant endormie contre ton sein, ne manque que le petit filet de bave de la gavotte .....ton article me donne presque envie de faire un petit 2eme rien qu pour tester le sukkiri...

    RépondreSupprimer
  4. si seulement j'avais eu ça y'a dix ans.. moi c'était façon rouleau de printemps, le bazar faisait 4 m, plutôt galère a mètre en sortant de ta voiture !!! bon bah j'ai plus qu'a essayer de dégoupiller mes ressorts et de faire un petit 3eme ! ( euh en fait non, vu comment j'en chie en ce moment, je vais pas m'en rajouter, tant pis) je me contenterai de regarder tes belles photos.....

    RépondreSupprimer
  5. Aaaah le Sukkiri...
    J'ai craqué pour le gris étoilé en prévision du nouveau mini bébé qui devait arriver en juin. J'avais déjà beaucoup aimé le sling pour mon aînée, mais là pour ma petite deuze d'été j'ai carrément surkiffé le sukkiri. En plus il est cousu sans pli donc il est top confort et s'adapte à toutes les morphologies.
    En février on part à la Martinique (avec deux gamines qui auront 4 ans et demi et 8 mois)(j'ai peu,r un peu), et autant te dire que je vais le fourrer dans la valise bien comme il faut !

    RépondreSupprimer
  6. Pas encore testé, mais je me le suis fait offrir dans l'idée de tenter les bébés nageurs en solo avec deux gnomes, même pas peur 😅
    J'ai hâte que LutinCoquin soit assez vieux.

    RépondreSupprimer
  7. J'en ai un depuis 1 mois. J'adore. Il est super pratique pour faire les trajets maison-école avec bébé. Par contre, c'est vrai que je ne l'utiliserais pas pour de longues balades car au bout d'1/2 h je commence à avoir mal au dos. Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  8. Il ne s'agit pas d'un plateau japonais mais bien d'un mot japonais car "sukkiri" veut dire "se sentir soulagé" :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doutais qu'il s'agissait d'un vrai mot japonais, mais j'avais même pas pris la peine de chercher. Merci ! :D Enfin, arigato !

      Supprimer

Allons chaton, tu ne vas quand même pas sortir sans faire un bisou à ta vieille tata !

Rendez-vous sur Hellocoton !