dimanche 17 avril 2016

Les tétons flingués

J'ai allaité mes trois enfants, jusqu'à quatorze mois pour le Lardon, je pensais faire partie du club très fermé des connasses qui savent tout sur tout et qui sont capable d'écrire des sagas en douze volumes sur leurs nichons pleins de lait. Sauf que, bien entendu, la Nature a eu envie de me rappeler (encore) qui c'est me patron ici bas, en m'envoyant une nouvelle épreuve jusqu'alors quasi-inconnue pour moi : les Crevasses. Tu remarqueras comme ce mot ressemble à Connasses, d'ailleurs. (Je sais toujours pas qui est le putain de patron ici bas, cela dit. Juste que c'est clairement pas moi.)

Bref, je souffre et j'ai besoin de tes conseils avisés lecteur (enfin surtout toi lectrice pour le coup). J'ai déjà eu des crevasses par le passé, notamment avec la Naine (premier gosse, premier allaitement, normal). Je serrais les fesses au moment de la mise au sein, mais petit à petit, en rectifiant la position du vampire bébé, et en vidant mon tube de lanoline, c'était parti tranquilou.

Photo d'une des toutes premières tétées de la Gagotte en néonat, prise par Romy.

Cette fois-ci c'est différent : je douille ma race (pourtant je viens de pondre sans péridurale, je sais désormais parfaitement ce que ça veut dire mourir de douleur) et je pisse le sang. Mon lait est donc rose, c'est le seul truc funky de l'affaire. La lanoline ne suffit pas à me soulager, depuis une semaine je souffre chaque jour davantage en serrant les dents. Cette nuit j'ai pleuré comme une pauvre petite chèvre dépressive et abandonnée, à chaque tétée, sous le regard médusé et impuissant de la Pantoufle.  Tout ça pour ne pas céder à la tentation du biberon. 

Aujourd'hui j'en ai marre de jouer à Chuck Nourrice. 

Hors de question de subir ça plus longtemps, au risque d'aller moi-même me couper les seins aux ciseaux Maped pour clore le chapitre. Mais je refuse d'abandonner cet allaitement (mon troisième, bordel !) sans avoir tout tenté avant.

Ceci n'est pas un vrai billet.
J'ai juste besoin de conseils, d'astuces, et de poudre de licorne albinos à paillettes, parce que PUTAIN j'ai MAL. Et surtout j'ai les-boules-les-glandes-les-crottes-de-nez-qui-pendent (spéciale dédicace à toi l'enfant des années 90), parce que ça ne se passe pas du tout comme prévu dans mon plan spécial conquête du monde article 145 alinéa 6. Je n'ai signé nulle part pour foirer cet allaitement.

Selon moi, la Gagotte prend le sein correctement, elle ouvre grand la bouche, a les lèvres bien ourlées, et déglutis clairement à chaque gorgée. Et d'ailleurs au départ on n'avait aucun problème. Est-ce que ça pourrait avoir un lien avec le muguet pour lequel elle est actuellement traitée ? (ça aussi c'est nouveau pour moi : aucun de mes aînés n'a eu de muguet avant)

Je suis paumée du nichon.

On est dimanche, je reviens de la Pharmacie de garde avec une paire de bouts de seins en silicone, en espérant que ça m'aide, mais j'suis pas convaincue : après un premier essai, même si j'avoue que c'est "moins si pire" comme dirait la Naine, j'ai toujours autant envie de bouffer mes chaussons pour m'empêcher de gémir. En même temps, ces choses sont vendues sans mode d'emploi, alors si ça se trouve je m'en sers pas correctement (m'enfin je suis pas un dindon lobotomisé non plus, ça me semble pas sorcier). Ou alors j'ai pas pris la bonne taille (y a des tailles pour ça ?), ou il en existe des meilleurs, dans d'autres marques, je sais pas.



J'ai aussi acheté une tétine pour tenter de berner la Gagotte dans les moments où elle cherche juste à tétouiller pour se rassurer (c'est un besoin encore plus important chez les bébés prématurés). Pour le moment elle refuse de la prendre, la bougresse, et préfère mon index (à défaut du sein, puisque j'ai décidé d'arrêter d'être maso, n'est-ce pas).

Voilà. Pitié, si t'as vécu ça et que t'as réussi à te soigner, dis moi comment, combien de temps ça a pris, et combien de meurtres tu as commis avant que la situation redevienne supportable. Ne me dis pas d'aller consulter le site de la LLL par contre, c'est évidement déjà fait. 

Merci d'avance.



63 commentaires :

  1. Exprime ton lait sur une compresse de gaze et applique-la sur les tétons en la maintenant avec un carré de cellophane. ça aide à cicatriser. Et dare dare chez l'ostéo, la puc doit avoir la mâchoire crispée. Courage !

    RépondreSupprimer
  2. Bon alors je comprends ta douleur. Le second est tel un piranha se jetant sur un appât. Et j allaite avec des bouts de seins depuis le départ (un souci que j'ai eu avec le premier du ciup le second à pas eu le choix) et j'ai quand même eu des crevasses. Ce qui m'a sauvé? Lhomeoplasmine. Un peu de pommade juste après la tétée et c'est magique. Et les coussinets d'allaitement en tissu aussi. Mieux que les jetables! Alors sers les dents et les fesses! Courage à toi!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Je compatis à ta douleur pour l avoir vécue il n y a pas si longtemps. En effet le muguet peu jouer ( suis pas docteur pour autany) si tu vois une sage femme demande lui si tu n'as pas une micose c est ce qui m est arrivé et le traitement au elle m'a prescrit nous a sauvées. Voilà j espère que cela t aideras en tout cas courage.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour! Alors j’ai jamais eu vraiment de crevasse mais à la maternité on m’avait prescrit de l’epitheliale ah d’aderma à cette intention, je l’ai utilisé quand mini loup a fait ses dents...sur mes seins, et ça m’a bien soulagée!
    Bon courage

    RépondreSupprimer
  5. Ouch, je compatis !! Je connais très bien cette envie de s'égosiller quand la bouche affamée du bébé se ferme sur nos chers tétons. Tu as vérifié les freins de ta petite ? J'en suis aussi passé par les bouts de seins temporairement, j'avais pris des Avent comme ceux de la néonat, et ça m'a aidée pendant un moment pour que mes tétons se "reposent" un peu. Par contre plusieurs inconvénients : bebe s'y habitue vite et le sevrage peut etre délicat car la succion et le débit de lait ne sont pas les mêmes - une reserve de lait se forme dans l'embout - et gare aux mastites si tu es fragile car la bouche ne stimule pas aussi bien l'ensemble des canaux lactifères. C'est une bonne solution temporaire - juste pour éviter de chialer à chaque tétée. Sinon tu peux faire des pansements occlusifs à la lanoline, en découpant des carrés dans du film alimentaire, à changer à chaque tétée. Ça crée un milieu humide qui favorise la cicatrisation. J'ai aussi testé le nichon imbibé de lanoline à l'air 24/24, pas mal non plus mais pas pratique pour accueillir du monde ou prendre les ainés contre toi car le gras a du mal a partir sur les fringues. Une autre chose, en fait c'est ce qui a révolutionné mon allaitement en soulageant mes douleurs : la position d'allaitement. J'ai testé sur les conseils de la LLL la position de la louve. Bebé est installé sur le dos sur un coussin, et toi au dessus à 4 pattes pour lui donner le sein qui pendouille. Pas glam tu me diras, mais ça a été radical pour moi. J'espère que tu vas rapidement trouver une solution qui te convient, car ça pète (un peu plus) le c*l de souffrir encore. Courage ! Aurélie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, c'est "marrant" pour ma première, qui ne voulait pas téter (enfin c'est certainement moi qui devait m'y prendre mal et personne n'est venu m'aider... premier enfant démerde toi toute seule comme une grande fifille !! brefouille ) c'est la position qui m'est venue en tête au bout de 48h (oui parce que la clinique où j'étais au final préférait me donner des biberons que de m'expliquer comme positionner ma fille... -_- ) en me disant "si c'est le seul moyen ! et bin allons-y !!" Au final j'ai trouvé la position pour qu'elle tête enfin, toutes les deux allongées sur le coté :) Je pouvais me positionner comme je voulais et elle enfin prendre le sein et manger !! :) Après tout, chacun sa méthode ^^ Tant que ça va à la maman et au bébé ^^

      Supprimer
  6. Les enbouts silicone m'ont fait du bien et pareil homeoplasmine pour la cicatrisation. Inch'Elvis ça devrait passer dans quelques jours ! Que la force du M&M'S soit avec toi !!! ;)

    RépondreSupprimer
  7. Une consultatnge en lactation m’avait donné un melange d’huiles essentielles et c’etait reglé! Mais je n’ai plus le mélange. Rapproche toi d’une personne qui est formée à l’allaitement....
    Sinon j’ai eu des crevasses pour mes deux schtroumpfs et on a détecté pour les deux un frein de langue qui altéré la tétée.....
    Bon courage, je compatis vraiment à ta douleur.
    Un dernier truc pour laisserle temps à la réparation peut être, tire ton lait et donne le lui à la petite cuillère ou à la tasse. Une tétée sur deux, ca peut peut être te soulager!

    RépondreSupprimer
  8. Alors alors... Je me reconnais tant ! Mais il ne s'agissait pas de crevasses pour autant. Je ne saignais pas. Mais la vache ce que j'avais mal ! A raison de 30 minutes de tétées toutes les 2H... J'ai abandonné vers 2 mois pour ma 1ère. Pour ma 2ème, ca a duré 3 mois, et puis c'est passé du jour au lendemain ! (pour 14 mois d'allaitement finalement)
    Donc pas de crevasse, mais une candidose. Je te renvoie vers la LLL pour la définition, tout ca tout ca, c'est connu. Y'a même la douleur décrite, ché pas si c'est pareil pour toi, mais moi ca me faisait comme des aiguilles qu'on m'enfonçait dans les tétons. Je pleurais, je serrais les dents, parfois je grognais même (genre cri etouffé pour pas ameuter tout le monde).
    J'ai vu des puers, des SF, des conseillères LLL. Plein de supers conseils, mais aucun n'a marché. J'ai tenté les bouts de sein : pas franchement flagrant. La crême spéciale qui guérit les candidoses : pas franchement flagrant. Le violet de gentiane qui tâche sa mère : pas franchement flagrant. Tout ca entre 1 et 2 mois de vie, grosso modo. Bref, je m'étais faite à l'idée de souffrir le martyr, et je me voyais en super héroïne du néné qui se flagelle pour le bien de son enfant (ca avait le don de me faire oublier 14 secondes que j'avais l'impression que mon téton était en feu).
    Mais bon, un jour, plus rien, c'était passé, et je sais pas vraiment pourquoi, mais j'étais bien contente. Vers 3 mois. Ca t'a pas aidé, mais au moins tu peux te dire que t'es pas la seule dans le gang des folles qui kiffent souffrir alors que la société moderne te crie de prendre cette put*** d'invention du siècle : le biberon.
    Bah nan, même pas, aucun, et toc.
    Lucie alias ELYCE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que tu viens de mettre un mot sur les aiguilles de ouf malade qui me faisait chialer à chaque têtée...Une conseillère en lactation de la LL m'avait dit que c'était une mycose et m'avait prescrit un mélange à faire faire par une pharmacie...Sauf que certains produits ne sont pas dispos en France.
      Dépitée, fatiguée, à bout moralement ( entre la douleur et le fait que je n'ai jamais produit + de 10mL sur les 2 seins toutes les 3 heures ), j'ai arrêté au bout de 2 mois.
      C'est rassurant d'avoir un nom sur le mal, beaucoup moins de ne pas savoir comment cela survient ni comment le guérir.

      Supprimer
  9. Tétines et bouts de seins : mauvaise idée sur le long terme car peuvent provoquer une confusion pour ta gagotte, qui se mettrait à mal téter et le résultat serait encore pire...
    Es-tu aussi traitée pour le muguet ? Si non, ça me paraît indispensable de prendre rapidement un traitement. En attendant d'avoir une prescription tu peux appliquer du bicarbonate : si ça te soulage tu n'auras pas de doute sur la présence d'une mycose sur tes mamelons... Ce qui pourrait évidemment expliquer les crevasses.
    Consulter une consultante en lactation IBCLC (une vraie donc, pas une fausse...) qui vérifiera la prise du sein et les freins.
    Compresses de lait maternel comme dit plus haut, et laisser sécher le plus possible à l'air libre (je suis sûre que tu kiffes te balader les nichons à l'air, et ça fera plaisir à Monsieur Pantoufle).
    Tu peux aussi aller faire un tour sur le groupe Facebook "allaiter... Des années", il faut se présenter par message privé pour que l'inscription soit acceptée mais les filles sont souvent de très bon conseil.
    Beaucoup de courage <3

    RépondreSupprimer
  10. J'ai vécu la même chose pendant les 3 premières semaines d'allaitement de la pissouse (bon elle est née il y a deux mois alors je peux pas vraiment plaider de ma longue expérience de multipare avertie mais je vais te donner my two cents quand même hein). Comme la Gagotte, ma fille s'était transformée en petit vampire et j'avais l'impression qu'elle me tirait autant de sang que de lait à chaque tétée. Comme la Gagotte, elle était pourtant bien positionnée au sein... Et comme toi j'ai douillé ma race.

    Je ne sais pas trop ce qui m'a sauvée, sans doute la combinaison de ces différents éléments : laisser mes nichons à l'air un peu après chaque tétée après avoir étalé dessus un peu de mon lait (trop sayks comme solution j'avoue), mettre des compresses de "Jaloplast" (ça s'appelle comme ça en Belgique, je sais pas si il y a un équivalent en France) un genre de tulle gras. Et aussi une téterelle conseillée par la SF : Medela taille L. Elle est très fine, ça ne m'a pas supprimé toute la douleur mais ça l'a grandement diminuée et ça m'a évité de donner le sein en crispant tous les muscles de mon corps pour ne pas pleurer... Et sinon, coussinets d'allaitement en tissu (à ne mettre que quand tes nichons sont bien secs pour que ça ne colle pas) et machin à la lanoline.

    Bref, un bécot où tu veux pour te consoler, un bécot aussi à la Gagotte, la Naine et le Lardon et bon courage :)

    Je kiffe te lire à chaque fois, continue !

    RépondreSupprimer
  11. l'allaitement de mon Miochounet a été compliqué aussi et j'ai douillé ... jusqu'à l'intervention divine de l'ostéopathe !! possible pour toi d'en voir un spécialisé pour les nourrissons rapido ? (si tu veux, je peux te donner le nom de celle que j'ai vue sur Bordeaux ..)
    courage !

    RépondreSupprimer
  12. Les seins à l'air plus plus plus ! De la lanoline avant l embout et désengorger un peu le sein avec tire lait ou compresses d eau chaude avant la têtee... Ca soulagera un peu :) du courage bcp...car une fois la crevasse la il faut le temps qu elle cicatrise...

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour,

    Oui il y a des tailles pour les embouts et aussi l'épaisseur. Malheureusement je ne me rappelle plus ceux que j'ai du acheter qui était fin. Jamais servi car on m'en a parlé au bout d'une semaine... au moment où je lâchais l'affaire parce que j'en pouvais plu d'avoir mal... Tétons royalement en sang, je crois qu'à la fin, mon fils devait avoir que ça comme gout dans la bouche ! >_< J'ai abandonné parce que c'était vraiment l'enfer :/ J'ai préféré passer au biberon (ce qui permettait aussi au papa de participer) que de stresser à lui donner le sein (pas bon ni pour moi et encore moins pour lui )

    En tout cas bon courage ! :)

    RépondreSupprimer
  14. Sabrina zeroual17 avril 2016 à 17:00

    Alors pour la 2 ème j'ai douille plus que pour la 1ere, j'ai donc ressorti les bouts de seins car elle positionnant mal sa langue...et les sages femmes m'ont conseillé de mettre des espèces se pansements gras entre les tétés (adaptic) et ça a été moins douloureux pour finir par disparaître (j'étais pas en sang mais je serrais bien fort les dents à l'approche de la bouche de ma miss!) Courage et bonne continuation dans cet allaitement au départ difficile

    RépondreSupprimer
  15. A la maternité, on m'avait donné du baume du Pérou, ça fait remède de grand-mère mais c'était super efficace et sans danger pour le bébé qui en avale un peu forcément. Bon courage!

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour
    Je n'ai pas lu tous les commentaires donc ça a peut être été dit
    Pour ma première ma sage femme m'avait donné de la teinture mère de calendula, la lanoline c'est bien prévention mais pas en curatif
    Pour le muguet de ta petite il faut aussi que tu traite tes seins et tes embouts , une cuillère de bicarbonate de soude diluée dans un verre d'eau, tu met sur une compresse et tu te nettoie les bouts de seins avec
    Bon curage a toi

    RépondreSupprimer
  17. Pour les crevasses le truc magique pour moi ça a été les coquillages de nacre c'est vraiment trop trop trop bien. Je n'ai eu aucune blessures grace à ça. Bon par contre c'est pas donné. La paire est à 28€ de mémoire mais c'est tip top !! Par contre soit sûre d'avoir un sein sain. Le muguet ca se traite des deux côtés. Si tu as une candidose les coquillages vont faire cuver le champignon et ça va être la fête dans ton soutif. (j'en ai eu une pendant 6 mois et aucun médecin n'a daigné me soigner et me dire ce que j'avais j'en ai bien bien chié et pas arrangé le bazar avec les coquillages pour le coup) Moi j'ai trop morflé pour tenir le coup du coup j'ai lâché l'affaire à 5 semaines et fait du tire allaitement jusqu'à ses 8 mois. C'était pas le plan de départ mais finalement ca a très bien fonctionné pour nous et j'suis hyper fière d'avoir tenu si longtemps vu comme c'était parti. Courage !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh et attention au violet de gentiane ça peut faire des dégâts côté bébé, chez moi ça lui a donné une belle œsophagite... Donc vraiment consulter un médecin pour traiter la candidose parce qu'avec un bébé sensible c'est risqué (et pourtant le mien est un super costaud)

      Supprimer
    2. Et les coquillages c'est quand même la super classe tu ressemble à la petite sirène c'est quand même plus sympa que les coques en silicone 😁

      Supprimer
    3. Merci pour ce commentaire, je ne connaissais pas du tout! Si j'avais su j'aurai bien testé. Pour le prochain je m'en prendrai une paire pour tester ces fameux coquillages!

      Supprimer
  18. Oui oui OUI le muguet fait aussi mal à la maman ! Bordel mais pourquoi on ne traite que le gosse dans ces cas là ! J'ai eu exactement la même chose et j'étais aussi désemparée que toi ! Il faut traiter le muguet sur tes seins comme sur la langue de gagotte. Vois vite une sage femme.
    Les bouts de sein et le tire-lait m'ont sauvée. Il n'y a pas grand chose de plus à faire à part mourir de douleur... moi ça avait mis des semaines à cicatriser. Et après c'était reparti comme en 40. Mais c'est vraiment des moments difficiles et plein de doutes. Bon courage <3

    RépondreSupprimer
  19. Une amie m'avait prêté des téterelles en argent, qui a des propriétés cicatrisantes. Un peu de ton lait, puis les petites coupelles sans rien d'autres et en 2-3 jours plus rien. Magique et naturel! Voici le lien mais tu peux en trouver ailleurs je pense. Bon courage... http://www.silverette-france.fr

    RépondreSupprimer
  20. Pour ma part, j'étais dans le le même état de désespérance et de souffrance. Mon lait était rose bonbon et les crevasses ne se refermaient jamais. Ce qui a été salvateur c'est la visite chez mon ostheo, apparement ma fille avait un côté de la mâchoire moins mobile que l'autre. Le petit conseil bonus de mon ostheo, laisser les seins à l'air, ce n'est pas très glamour mais 2 jours après plus de crevasses!! J'ai pu allaiter jusqu'à 8 mois sans soucis.
    Courage!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. navrée j'ai arrété delire les autres commentaires à la moitié et je trouve pas comment commenter sans répondreà un commentaire en particluier. bref : Oui il y a des tailles pour les bouts de sein enfin selon les marques. Il y a des tailles, des formes et des épaisseurs différentes pour convenir à chaque cas : maman et bébé. La mater m'en a filé une paire qui était pas à ma taille et prescrit une autre encore moins à ma taille ( et j'ai appris qu'après avoir acheté qu'il y avait donc des tailles et un accessoires pour mesurer justement). Pour le reste je ne ferais que répéter ce qui a déjà été dit donc vouala ma contribution. Ah et moi j'avais mal, elle me pinçait pour diminuer le flux de lait car j'étais plutôt en hyper lactation m'a dit la conseillère. Rien à faire, juste a attendre qu'elle s'habitue et dieu merci ça a durée grand max 15j.Par contre j'ai pas eu de crevasse : lanoline puis castor équi, coquille avant la montée de lait (après ça stimulait trop), coussinet en bambou et sein à l'air le plus souvent possible.

      Supprimer
  21. Bon, alors moi je peux pas t'aider ! J'attends numero 3 et pourtant ce sera le premier allaité ! Du coup je note tous les conseils que tu as récupéré parce que je suis morte de trouille a l'idée de râter ! ☺️☺️

    RépondreSupprimer
  22. Je plussoie tout ce qui a été dit. Traite toi pour le muguet. Laisse les nibards à l'air.oublie les bouts de seins. Et prends ton lait pour faire des compresses. L'osteo aussi peut te sauver.
    Je ne sais pas ce qui a fonctionné pour moi. Sans doute le mélange de tout ça.

    RépondreSupprimer
  23. Bon je vois que tu as eu pas mal de bons conseils et je n'ai pas lu ceux de fessebouc...

    Pour ma part j'ajouterais juste qu'un remède est apparemment miraculeux pour le muguet : le violet de gentiane, recommandé par la leche league (je te mets le lien de l'article sur le muguet, si ça peut t'aider http://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/feuillets-du-dr-newman/962)

    Sinon, juste un témoignage : une amie à moi avait de grosses crevasses aussi avec sa fille car elle tétait très fort. Voilà, ça ne t'apporte pas de solution, mais si tu as tout essayé, ça peut être une réponse.

    Bon courage surtout :)

    RépondreSupprimer
  24. Un médecin m'avait conseillé de laisser sécher les tétons entre deux tétés. Donc tu te balades "sein à l'air", chemise ou gilet ouvert. Là, si tu avais encore un peu d'amour propre ... La nuit, c'est torse nu. ça tue aussi l'amour, mais on y pense pas trop à ce moment-là! Un linge de toilette pour protéger le matelas si tu perds beaucoup de lait. L'idée, c'est de permettre aux crevasses de cicatriser ce qui n'est pas toujours possible avec les crèmes. Et j'ai utilisé des bouts de seins pour éviter le frottement au moment de la succion. Mais pas de compresses, pas de crème, pas de coquille-recueil-lait. Je douillais pas mal quand le téton est aspiré dans le bout de sein, mais après la tété se passait bien. Pour éviter d'hurler, je mordais dans une pomme :-(

    Il faut du temps, mais tu dois déjà le savoir, pour tout, tout le temps, avec nos chers petits.

    Caroline, 4 bébés allaités 8 mois, des crevasses à tous les coups, le 1er mois.

    RépondreSupprimer
  25. Idem au niveau douleur pendant les deux premières semaines d'allaitement... Je tapais du pied sur la table basse qd ma puce commençait à téter, c'était atroce ! J'ai failli abandonner plusieurs fois. Pendant 2 jours, j'ai préféré lui donner des biberons de mon lait tiré pour laisser mes seins au repos plutôt que d'abandonner complètement. Ca m'a fait du bien. Ensuite, bâtons de Moxa (ce sont des bâtons (comme de l’encens) à faire brûler et à approcher des crevasses avec grande précaution : la chaleur et la fumée s’en dégageant font des miracles) / argile en cataplasme sur le sein / et bouts de seins (attention à prendre la bonne taille) --> 1 tétée sur 2 pour éviter que Gagotte n'y prenne trop goût. Plein de courage à toi, serre les dents, promis ça va passer ! Et après tu seras trop méga super fière de toi !

    RépondreSupprimer
  26. J'ai une question toute conne : trouves tu que tes mamelons sont décolorés? Si oui, alors tu subis peut être ce que j'ai vécu avec Lalutine : une mycose des tetons ( et le muguet de la Gagotte serait donc expliqué ). Je pleurais de douleur en lui donnant le sein et c'est une spécialiste en allaitement qui m'a dit que je n'avais pas de crevasses et que la Lanoline n'y pourrait rien : c'était une mycose.

    RépondreSupprimer
  27. Hello! J'ai évité de peu les crevasses en variant les positions d'allaitement, pour éviter que le bébé n'aborde pas toujours le sein de la même façon... demande à une sage-femme de prendre le temps de te montrer les positions, certaines ne semblent pas intuitives au 1e abord (c'était mon cas pour la position du ballon de rugby ...).

    RépondreSupprimer
  28. J'avais lu une maman qui n'en pouvait plus et ne voulait pas abandonné l'allaitement. Elle en pleurait aussi à cause des crevasses, et a tenu moins longtemps que toi avant de passer au bout de seins silicone. Elle avait du que c'était magique, et en été contente, c'était sa sage femme qui l'avait conseillé.
    Si ces bouts ne te conviennent pas, tente une autre marque ? courage quand même :/

    RépondreSupprimer
  29. Je n'ai pas de conseils à te donner, pas plus que ceux déjà donnés dans les commentaires mais j'avais juste envie de t'écrire ce message pour te dire COURAGE ����

    RépondreSupprimer
  30. Bon alors, pour ce qui me concerne, la seule chose qui m'a sauvé la mise (et moi aussi mon lait était rose, ça m'a choqué quand j'ai vu ça) c'est de donner le sein dans la position "ballon de rugby" uniquement. Après avoir galéré pendant plus de 1 mois et avoir été maintes fois sur le point d'arrêter tellement la situation paraissait sans issue (j'ai même arrêté de donner le sein pendant 2 semaines et j'ai tiré mon lait pour lui donner au bib, mais c'est une autre histoire), c'est véritablement cette position qui nous a sauvées. Car même si vu de l'extérieur sa position au sein était bonne, moi je douillais à mort, et seule cette position lui permettait d'ouvrir assez sa toute petite bouche pour prendre le mamelon en entier. Voilà, après qqs semaines comme ça elle a grandi et sa petite bouche aussi du coup, et j'ai pu lui redonner le sein dans d'autres positions sans douleur. Voilà, je ne sais pas si ça peut t'aider, mais c'est un conseil assez simple et tu verras vite si ça peut t'aider ou pas :-) Bon courage!

    RépondreSupprimer
  31. J'ai pas tout lu mais je suis passée par la et je te partage mon expérience aussi :

    1) Le lait. Meilleur cicatrisant pour ma part (ça a mieux marché que les crèmes), d'abord des compresses imbibées histoire d'en mettre la dose, puis ensuite prendre l'habitude d'exprimer une ou deux goutes après la tétée et en tartiner chaque téton.

    2) Les seins à l'air, autant que possible, si y'a moyen.

    3) Si la position et la succion te semblent OK, faire vérifier le frein de langue. Voir un ostéo au cas ou elle aurait un truc un peu coincé du à l'accouchement

    J'te souhaite plein de courage, c'est l'enfer comme douleur. En effet le muget peut jouer, je suppose que tu es traitée aussi du coup ? J'ai lu les commentaires en diagonale et je lis pas mal de fois le mot "homéoplasmine". Comme c'est quand même un truc au pétrole, moi je suis bof d'accord mais chacun voit midi à sa porte :D Si tu tente, nettoie bien les seins avant la tétée du coup.

    Des bisous.

    RépondreSupprimer
  32. Tu as été traitée toi, pour son muguet? Si non, c'est sûrement cette saleté qui t'as eu aussi et te dénonce les nichons :( bon courage!
    (mon premier ou deuxième comm. Alors que j'ai tout suivi. Bande de warrior ♥♥♥♥)

    RépondreSupprimer
  33. Je compatis tellement! J'en ai bavé pour ma deuxième (8 mois et demi d'allaitement actuellement ) les crevasses j'en ai eu dès le deuxième jour, et LA seule chose qui m'a vraiment aidée c'est les coupelles en argent, c'était miraculeux! C'est un investissement mais c'est de la tuerie! Ensuite à 2 mois elle a été traitée pour du muguet, c'était horriblement douloureux et malheureusement appliquer le traitement est la seule solution, et attendre.
    Je te souhaite beaucoup de courage, c'est une douleur insupportable j'espère que tu iras vite mieux.

    RépondreSupprimer
  34. je me permets de réagir aussi car j'ai eu la chance d'être accompagnée par de supers sage-femmes pendant mon allaitement qui m'ont donné de très bons conseils et j'espère qu'ils vont t'aider : pour le muguet du bébé et celui de ton mamelon (oui ta petite est généreuse elle le partage forcément avec toi) tu peux faire une dilution de bicarbonate de soude dans de l'eau. le bicar agit sur toutes les formes de mycoses !! Il faut tremper une compresse dans la dilution et lui nettoyer la bouche avec et idem pour ton sein. Sinon pour les douleurs je prenais de l'homéo juste avant chaque tétée (nitricum acidum 5CH), la dose de lanoline et mon lait en "pansement" juste après.
    si tu veux plus d'info sur l'allaitement et l'homéo : http://www.jallaitemonbb.com/les-remedes-naturels/l-homeopathie/

    Bon courage !

    RépondreSupprimer
  35. Mais ...
    Pourquoi tu viens pas me voir, banane ?! ;)
    Alors en vrac (et désolée si ça a déjà été dit mais j'ai pas pris le temps de lire tous les commentaires avant) :
    En premier lieu, consulte !! Mais pas n'importe qui ! Une consultante en lactation certifiée IBCLC, tu peux en trouver une vers chez toi par ici : http://consultants-lactation.org/
    Ta Gagotte a peut-être un frein de langue trop court, ou autre chose qui lui empêche de bien prendre le sein et qui n'est pas forcément visible par toi-même.
    Va voir un ostéo aussi, pour elle (et pour toi aussi !), c'est un peu la visite obligatoire après un accouchement, il remet tout en place et voit des petites choses coincées ou tendues avec son oeil d'expert qu'il peut rafistoler en deux temps trois mouvements.
    Pour les crevasses en elles-mêmes : des compresses de lait maternel dessus pour cicatriser (hallucinant comme il peut servir à soigner mille choses ce LM !), et reste les nénés à l'air autant que possible si tu le peux (chez toi c'est cool, chez les autres un peu plus délicat :D ).
    Tu as essayé de tirer ton lait ? Si c'est moins douloureux pour toi, tu peux tirer ton lait et lui donner à la tasse à bec/à la seringue pour te soulager un peu, temporairement, le temps que tes seins se refassent une beauté.
    Pour les bouts de sein, mieux vaut les utiliser avec parcimonie (et s'en passer si c'est possible), car ils ne permettent pas de stimuler au maximum le mamelon et cela peut influer sur la lactation en la faisant baisser (pas de manière systématique mais c'est assez courant). Et apparemment ça peut être assez problématique d'essayer de les enlever une fois que le bébé y est habitué ... Mais bon, après, on est bien d'accord qu'on fait comme on peut en cas d'urgence ;)

    Et effectivement, le muguet peut également être un facteur favorisant des douleurs pour la maman car en général il se transmet à maman (tu peux avoir les tétons luisants, rouges, et douloureux et/ou qui démangent). Donc il faut que tu traites ta poitrine (il y a des crèmes antifongiques pour ça, que tu peux te faire prescrire par ton docteur) en même temps que ta Gagotte, sinon vous allez vous la refiler chacune votre tour :P

    Hop, j'ai fait un petit tour rapide de ce qui me semblait approprié, mais si tu as d'autres questions, n'hésite pas à venir me voir hein ! Je suis là pour ça aussi :)

    Gros bisous ma belle !! Bon courage, tu vas trouver une solution, et ça va rouler <3

    RépondreSupprimer
  36. coucou,
    bon alors pardon d'avance si y'a des répétitions mais je n'ai pas lu les comms d'avant (pas bien bouhouuuu). J'ai eu comme toi des crevasses de la mort pour ma 3ème puce il y a un an : 3ème allaitement aussi et je pensais naïvement que ça allait rouler tout seul. J4ai eu des crevasses pour ma 2ème mais pas comme ça et j'avais une puce qui avait aussi beaucoup besoin de téter (à cause d'allergies alimentaires non détectées à l'époque qui lui ravageaient les intestins). Alors comme toi j'ai longtemps hésité mais j'ai craqué pour des bouts de sein (de chez leclerc), lanoline et coques d'allaitement entre les tétées (celles avec les trous). Ca a bien duré 1 bonne semaine de douleurs et c'était parti. Questions à 2 balles tu n'appuies pas sur ton sein pour éviter qu'elle ne s'étouffe par hasard? c'est ce que je faisais et ça faisait que le téton était contre son palais dur et pas son palais mou...
    courage, je sais que c'est difficile
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  37. je ne commente jamais d'habitude mais là, je compatis tellement...
    j'ai un petit bébé de 2 mois et demi et j'ai fait des crevasses au sein gauche juste en sortant de la maternité. c'était hyper douloureux, je pleurais quand le bébé tétait mais je ne voulais rien lâcher et surtout pas passer au lait artificiel.
    j'ai trouvé une solution en tirant pendant quelques jours mon lait via un tire lait manuel (50 euros en pharmacie), et je donnais ce lait (mis dans un biberon) au petit qui n'avait pas de problème pour prendre le biberon et mon sein droit, c'est à dire pour passer de l'un à l'autre.
    pendant ce temps, j'ai appliqué la fameuse crème lansinoh qui a bien réparé le sein.
    j'ai douillée trois jours, puis plus vraiment.
    mais faut surtout pas laisser trainer, parce que les crevasses, que je préfère appeler gerçures, c'est moins glauque, ne disparaissent jamais si on ne les soigne pas...ça part pas tout seul...
    là, après 3 mois, j'allaite encore mais en mixte donc garde courage mais faut soigner ça...

    RépondreSupprimer
  38. Oh oui muguet = mycose = se transmet = brûlures horribles à chaque déglutition du loupiot, crevasses et tout le toutim!!!! Candidose de son petit nom... Il faut te soigner en même temps que ta jolie Gagotte ma belle. Consulte vite pour reprendre sereinement ton allaitement. Courage ❤️

    RépondreSupprimer
  39. Crevasses j'ai connu deux fois! J'ai souffert et pleuré énormément. J'ai essayé comme toi crème, bouts de sein,compresses, tétines...échec cuisant.

    Pourquoi elle se la ramène tu vas me dire. Le truc qui m'a sauvé en 5-6 jours c'est déjà de me promener les nénés à l'air tout le temps, chez moi je précise. Déjà ça aide à la cicatrisation avec la crème.
    Deuxième truc, je donnais chaque jour un seul sein à bébé et l'autre je tirais mon lait. Pour maintenir la lactation. Le lendemain j'inversais. Le tire lait n'abîme pas le téton, du coup il est moins sollicité et donc se remet tout doucement. Radical!!! Mais il faut passé ce cap de plusieurs jours et avoir le temps de tirer son lait sur l'autre sein. En plus si tu le désires tu peux soit congeler soit donner un peu ton lait au bib. Ce qui repose tes nénés aussi.

    Bisous et courage d'une maman qui a allaité Monstro 1 pdt deux ans et qui allaite Monstro 2 depuis 7 mois.

    RépondreSupprimer
  40. Même chose que dans le premier commentaire : le salut est dans la cicatrisation en milieu humide! Les compresses de lait, c'est pas très glamour certes, mais très efficace.

    The méthode : prendre une compresse stérile, couper un morceau de cellophane plus grand et la poser dessus côté pile, l'imbiber au centre de lait maternel côté face, la coller côté face sur la miche en faisant en sorte que le cellophane la plaque bien et la maintienne en place. À changer plus ou moins toutes les 4 heures (sinon ça sent le fromage!) jusqu'à la cicatrisation. Même principe en version je-claque-tout-mon-fric-pour-sauver-mes-tétons, les compresses hygrogel de Medela sont bien aussi.

    Autrement, dans le même genre que les produits à la lanoline, pendant mon allaitement je tournais à la crème homéopathique qui s'appelle "Castor Equi" (j'ai vérifié y'a pas de castor mixé dedans hein!). Ça coûte dans les 2/3 euros le tube, on en étale une bonne couche, à retirer avant les tétées par contre avec une compresse ou un linge humide.

    Bon courage à toi!

    RépondreSupprimer
  41. Moi ce qui a sauvé mon allaitement c'est l'ostéopathie sur mon Maxou. En une séance, il a bien pris mon sein et bye bye crevasse!
    J'avais testé les crèmes, les tetrelles, exprimer mon lait ou le tirer mais j'avais envie de le sentir contre moi.
    L'ostéo a été mon sauveur!

    RépondreSupprimer
  42. Pour ma part j'ai allaité durant 6 mois mais très peu de fois au sein directement. Je suis un cas à part visiblement pour tous les médecins, conseillère en lactation, gynéco, ostéo, puéricultrice et tout le corps médicale lié à l'allaitement. Personne n'a véritablement su ce que j'avais donc on n'a jamais vraiment pu me soigner. La cause était de terribles douleurs ou d'énormes brûlures aux seins. Dès le 2ème jour d'énormes crevasses au bout de chaque sein à en saigner aussi. Du coup, j'ai essayé les embouts (qui n'ont absolument pas atténué mes douleurs), tirer le lait à la main, mis des compresses de lait sur mes tétons, crème, antibio et tout le tralala... Bref, la seule solution qui a atténué mes douleurs (parce que oui même avec cette solution j'avais mal), c'était d'utiliser le tire lait électrique le temps que les crevasses disparaissent. Aujourd'hui c'est une grosse frustration de n'avoir pu allaiter "réellement" bébé et le pire c'est qu'aujourd'hui il a 18 mois et je n'ai pas vraiment guéri. Ce qui signifie que je ne pourrais probablement pas allaiter bb n°2. Courage !!! Comme je te l'ai dit je suis un cas à part... Mais tu as des solutions c'est certain !

    RépondreSupprimer
  43. Si ta naine a du muguet tu as peut-être une candidose mammaire, ça brûle ! Et du coup la crispation liée à la douleur peut empêcher une bonne position au sein et générer des crevasses...Ma pauvre tu es super courageuse de t'accrocher. Je pense que la première chose à faire est à mon avis est d'aller voir une consultante en lacatation (et pas un médecin généraliste ou une sage femme). Courage !

    RépondreSupprimer
  44. J'ai souffert le martyr pendant 1 mois donc je compatis :/ Courage!!

    RépondreSupprimer
  45. Bonjour,
    Alors chez nous la prise au sein a été difficile pour tout un tas de raison. Je n'ai pas eu de crevasses mais pour aider bébé à prendre du poids, pendant un temps je tirais mon lait et ensuite on lui donnait .... à la pipette ou à la seringue (sans l'aiguille). Ca a permis d'éviter la confusion sein/tétine. A la PMI les auxiliaires de puériculture étaient scotchées (Au moins elles l'auront vu et ça aura peut être aidée d'autres jeunes mamans), elles n'avaient jamais vu ça sauf la direlo.
    Donc ca peut aider peut être comme solution. Sinon les bouts de sein m'ont aidé. On a pensé un temps à une candidose, mais le violet de gentiane faisait un peu peur ... ma conseillère en lactation m'avait dit d'essayer pour moi : l'éviction des sucres, et l'essence de pépins de pamplemousse ou du jus de citron avant chaque repas. Et bien en quelques jours ça allait mieux. Je ne sais pas trop d'où est venu le mieux mais ça allait mieux.

    Voilà, je ne sais pas si ça aidera, mais ça a été mon expérience.

    Isabelle

    RépondreSupprimer
  46. Je n'ai pas connu ce genre de problème mais je me permets un mini-conseil en pensant à ton porte-monnaie : la sage femme m'avait conseillé de remplacer la fameuse crème à la lanoline par un stick à lèvres à la lanoline (amilab de son petit nom), qui est juste 10 fois moins cher et apparemment aussi efficace. Surtout que j'imagine que tu en as une consommation industrielle... Courage !

    RépondreSupprimer
  47. Pour mon 1er la grosse galère le 1er mois, résolu au 2e mois de mon fils... Crevasses, REF étaient mon quotidien. Voila ce qui m'a aidée :
    - lanoline (j'en ai utilisé des litres !)
    - tire lait sur le sein douloureux pendant que le bébé tete l'autre sein (sportif mais a permis du repos, chanceuse de n'avoir qu'un sein récalcitrant), bien choisir la taille des téterelles !
    - osteo pour vérifier que le bébé n'a pas de blocage/torticolis
    - consultation d'une conseillère en allaitement pour vérifier la position du bébé (louve, ballon de rugby, BN) et le frein de langue
    - utiliser un bâton de moxa sans fumée après chaque tétée pour "sécher" les crevasses, recommandé par ma sage femme, c'est ce qui m'a sauvée ! Solution exotique et très peu documentée à l'époque je m'aperçois qu'on en parle de plus en plus.
    Les bouts de sein j'ai pas réussi, je voyais le sang couler à travers...

    Bon courage

    RépondreSupprimer
  48. J'ai eu ce problème pour ma deuxième. J'ai souffert pendant 3 mois, TROIS mois. Les crevasses ne se refermaient jamais, je pleurais presque à chaque tétée. J'ai essayé des tonnes de trucs, littéralement : compresses de lait, position du bébé, consultation à 80 euros chez une spécialiste de l'allaitement, coups de téléphone à LLL, antibiotiques, crèmes...

    Au bout de 3 mois mois, j'ai fini par tomber sur un article sur la candidose chronique. Je vais pas te faire un roman, si ça t'intéresse d'en savoir plus tu pourras me faire un mail :) Mais en gros, c'était une sorte de champignon qui empêchait la guérison.
    La solution contre la candidose chronique, c'est soit d'arrêter de manger du sucre, soit d'arrêter de manger du gras. Le mélange des deux provoque la maladie. J'ai arrêté le gras complètement et je me suis gavée de fruits et légumes, le problème a été réglé en 2 jours. Bon courage !

    RépondreSupprimer
  49. Je n'ai pas eu le courage de lire tous les commentaires, mais si personne ne t'en a parlé, la crème homéopathique castor equi m'a sauvée au premier allaitement. Courage !

    RépondreSupprimer
  50. MIEL ET HUILE OLIVE BIO entre les tétées, j'ai soigné mes crevasses en trois semaines comme ça et plus rien. Courage, je sais que c'est une torture.

    RépondreSupprimer
  51. Il est peut être un peu tard, mais ma fille a eu un muguet a 3 mois, et j'avais aussi des douleurs qui duraient toute la tétée. Bien pire que les suçons et crevasses que j'avais eu en début d'allaitement. Bien pire que l'engorgement que je me suis tapée quand elle a fait sa première nuit.
    Je pense que j'avais aussi chopé le muguet, on n'arrivait pas à s'en débarasser, et j'avais donc laissé tombé l'allaitement à regret après m'être tant accrochée pour le mettre en place...

    RépondreSupprimer
  52. Salut à toi! Je te lis depuis plus de deux ans en me disant à chaque article: "en voilà une qui raconte la vraie vie!"
    Et aujourd'hui, un peu tard par rapport à la diffusion de ton article, je réagis, car les crevasses qui saignent, qui font pleurer tes yeux et ceux du papa, qui te dise que l'accouchement sans péri c'était moins douloureux, et bien je les connais! Deux allaitements à mon actifs, avec des crevasses pendant mois pour chacun! Youhou!! On s'accroche et on essaie tout!

    avis n°1: Quand tu en es à saigner des nichons, la Lanoline peut aller se rhabiller...
    avis n°2: les bouts de sein, ça peut bien aider pour les premières secondes, là où tu douilles le plus, mais en même temps, la bouche du bébé pompe moins fort, alors le lait arrive moins vite... Moi ça m'aider psychologiquement à me dire que ça allait mieux se passer...
    avis n°3: un pti tour chez l'ostéo, ton bébé a peut-être un pet de travers (mâchoire, langue, cervicales, palais...)
    avis n°4: tout le monde répète sans arrêt que c'est dû à une mauvaise position du bébé, mais ça n'est pas forcément le cas, et c'est saoulant de n'entendre que ça! (bon, ok, ça c'est juste un coup de gueule en l'air, pas du tout une astuce...)
    avis n°5: top glamour, nichons à l'air le plus possible (la nuit surtout quoi!), avec du lait humain dessus (pas forcément en compresse, juste que tu as "exprimé" et laissé là.)et coquilles d'allaitement dans le soutif la journée!

    Bref, ce que tu vis est dur, peu de monde peut te comprendre, quand tu en parles, les gens pensent que tu exagères et te suggèrent de laisser tomber, les seuls qui m'ont compris sont ceux qui m'ont vu faire/pleurer/hésiter à approcher la bouche du bébé/tenu le nichon pendant que je regardais ailleurs les poings serrés. Ca ça m'a aidé!
    Bon courage à toi, où que tu en sois maintenant, que ta vie continue d'être aussi pétillante!

    RépondreSupprimer
  53. J'arrive un peu après la bataille car je découvre ton blog aujourd'hui. D'abord, j'espère que tout s'est arrangé, mais si tu as encore des problèmes de crevasses, je te conseille une pommade homéopathique qui s'appelle Castor Equi. C'est une crème qui coûte trois fois rien et qui dure très longtemps, tu peux aussi en mettre sur les bobos de tes enfants, ça aide à cicatriser vitesse grand V, et ton bébé peut téter sans que tu t'arraches les seins en t'essuyant avant, c'est carrément miraculeux et beaucoup mieux que l'homéoplasmine à mon avis. Courage !

    RépondreSupprimer
  54. Bonjour, je découvre votre blog ( très sympa). Je n'est pas lu tous les commentaires, mais au cas où, je vous conseille un truc du tonnerre : de la poudre d'argile verte avec un peu d'eau, cela donne une pâte que vous appliquez sur la crevasse. Pas besoin de nettoyer ensuite car cela favorise aussi la digestion pour bébé (conseil avisé de ma sage femme. Bon courage si vous en avez encore

    RépondreSupprimer
  55. Bonjour! j'adore ce blog sur lequel je viens de tomber par hasard!!! Ouille ouille ouille! putain de crevasses! Ca fait maintenant un an que j'allaite mon premier et quasi pas l'ombre d'une crevasse... A la maternité j'ai juste eu une sensation de picotement, (j'étais à l'affut de la moindre crevasse étant donné qu'une amie en avait souffert le martyr). J'en ai tout de suite parlé au personnel soignant qui ont fait un miracle: elles ont mis mon lait sur une compresse stérile, l'ont posé sur mon téton et elles ont recouvert tout ça avec du cellophane, un miracle, le lendemain plus rien. J'avais aussi du mal à donner le sein du côté droit, j'ai pris rdv illico chez l'ostéo pour nous deux et plus aucun soucis depuis de ce coté là! en espérant que tout soit rentré dans l'ordre et que du coup ce commentaire ne servent à rien ;-)!

    RépondreSupprimer
  56. CEst certainement trop tard... Mais j'ai eu moi aussi d'énormes douleurs au début de l'allaitement, sans pour autant avoir de crevasses... J'étais prête à arrêter au bout d'une semaine et complètement déprimée... J'avais exactement les mêmes douleurs avec les bouts de sein, j'ai donc laissé tombé .
    Ma SF m'a conseillé de tirer mon lait puis de le donner au biberon avec une tétine spéciale (la tétine medelà Calma), pour éviter que mon fils ne veuille plus prendre le sein(il doit vraiment faire un effort de succion similaire il paraît à celui qu'il fait au sein).
    J'ai en parallèle pris de l'homéopathie : Castor Équi 9ch 3 fois par jour et la crème du même nom aussi souvent que possible à appliquer sur la poitrine.
    Au bout de 10 jours, j'ai retenté de donner le sein, bien qu'un peu anxieuse... Et la, miracle!
    La douleur avait presque disparu, je ne ressentais plus, je pense , que le tiraillement normal de début d'allaitement.
    J'ai pu donc reprendre un allaitement a 100% sans aucun problèmes au bout de 2 mois tout en continuant l'homéopathie (je gardais au début le biberon avec du lait tire, histoire de reposer mes seins de temps en temps...).
    J'ai pu grâce à cela allaiter jusqu'aux 8 mois de mon petit garçon.

    RépondreSupprimer
  57. Du miel! Radical pour la cicatrisation des plaies... Mais à essuyer avant de mettre bébé au sein.

    RépondreSupprimer

Allons chaton, tu ne vas quand même pas sortir sans faire un bisou à ta vieille tata !

Rendez-vous sur Hellocoton !