mardi 8 mars 2016

L'état civil des héritiers de Madame Laura Truc-Muche

Dans la vraie vie, je ne m'appelle pas Violette.

J'ai failli m'appeler Laure, mais mon catalan de papa préférait ajouter une sonorité, un petit twist, qui lui rappelle ses origines. Je m'appelle donc Laura. C'est un prénom relativement classique que j'aime beaucoup, il ne m'a jamais particulièrement dérangée (j'ai pas eu besoin de lui pour ça). Autour de mon année de naissance, à cause de la fameuse chanson de Johnny, il y a eu beaucoup de bébés Laura. A l'école, nous étions toujours deux dans la même classe, ou plus. Les enseignants ne m'ont jamais appelée Laura tout court. Dans les années 90, les cours d'école ne connaissaient d'ailleurs pas de Laura tout court. Il n'y avait que des Laura Bidule et des Laura Machin, pour ne pas les confondre. Mais comme je le disais, ça ne m'a jamais posé problème (sauf entre 8 et 9 ans, prériode heureusement très courte où je voulais à tout prix m'appeler Jenny-Francheska) (c'est écrit au stylo vert qui sent la pomme dans mon journal intime Petit Poney, j'te jure).

J'étais fière de porter le même prénom que Laura Ingalls, mon maître à penser de l'époque, si tu veux tout savoir. Comme elle, j'avais de grandes incisives et je voulais devenir institutrice.

Bref. J'ai un prénom banal et je n'en suis pas morte.

Monsieur Pantoufle, lui, porte un prénom TRÈS banal. Le genre de prénom qui est resté dans le top 10 pendant quarante ans, un bon gros classique des familles qui a toujours eu sa place dans le calendrier de la Poste. Monsieur Pantoufle n'aime pas son prénom pour ces raisons, et pour d'autres qui lui appartiennent. Mais dans l'ensemble, n'exagérons rien, pas de gros rejet ni de traumatisme.

Nos deux morveux portent des prénoms rares. D'aucuns diraient même "inventés".

C'est son papa qui a choisi le prénom de la Naine, pour de très belles raisons que je ne donnerai pas ici, parce que vous n'êtes qu'une bande de grosses fouines dégueulasses. (Je déconne. C'est juste que ça nous appartient.) On a gardé le secret de son état civil jusqu'à la naissance. Au moment de l'annoncer, on a pu entendre au téléphone que la moitié de nos proches avaient fait tomber leur mâchoire par-terre.

"Ah ouais quand même."

"Et ils vous ont rien dit à la mairie ?"

"C'est super mignon, mais..."

"Et les méchants enfants à l'école vous y avez pensé ?"

Oui merci, l'accouchement s'est bien passé, la maman a la chatte en sang et le bébé pèse 3,4kg.

Cela dit c'est vrai qu'on aurait pu y réfléchir, couillons que nous sommes : s'appeler Jean ou Léa c'est bien connu, c'est comme un bouclier magique avec des paillettes dessus, ça protège des quolibets. C'est pas comme si les michonts zenfants se moquaient aussi des gros, des petits, des maigres, des bigleux, des boutonneux, des cartables rouges et des chaussettes trouées. Bah non, voyons. 


On était soudainement très inquiets, t'imagines bien.

Mais tu sais quoi ? Nous sommes sauvés ! Dans dix ans, à cause des autres parents abrutis de notre génération, tous les gosses s'appelleront Tartiflette ou Igor-Kévin, de toute façon. Les nôtres passeront inaperçus.

Le Lardon ne déroge pas à la règle. On a eu le toupet de lui trouver un prénom "qui fait presque fille" (la honte de faire presque fille, dis). Un prénom qui évoque notre passion commune pour les peintres préraphaélites et symbolistes du XIXème siècle, c'est notre côté prout-prout. Un prénom inconnu au bataillon. Mais un prénom qui sonne quand même plus "normal" que celui de sa sœur.

Du coup, après sa naissance, on a eu le droit à un salutaire : "Ah c'est mieux !".

OUF DIS-DONC.

____________

Pourtant, on a pris le temps, tu sais, de leur choisir un prénom. Même trois. Chacun. On les a écrits sur des pages et des pages, de toutes les couleurs. Pour être sûrs. On les a répétés, avec le sérieux nécessaire aux répétitions de la plus grande pièce de notre vie. En caressant mon ventre, en murmurant, en riant, et même en criant. 

Comme la majorité des parents.
Comme toi.



On a choisi les prénoms de nos enfants de la façon la plus banale qui soit :
Avec amour.



Plume et Ophélio.

____________

Pour le troisième, je vous ai préparé une petite devinette, que je posterai sur Facebook le jour où je perdrai les eaux. Histoire de vous faire patienter pendant que je meurs de douleur et de guimauve quelque part dans un hôpital de Province. Y a pas de raison que je sois la seule à galérer.

Mais promis, le Gagot ne s'appellera pas Prépuce ou Brenda-Carine.

61 commentaires :

  1. J'ai eu énormément de remarque sur le prénom de ma petite sorcière , Willow.
    Les gens ont d'abord cru à une blague " ah ah nan mais allez vous allez l'appelé comment cette petite ? " "Ben Willow , on vient de le dire..." "ah...c'est...original...Et euuuh , ça sort d'où exactement ?"
    Et suis la flopée de questions débiles pour savoir si nous sommes fan de nain ou de sorcière lesbienne rousse (CF: Le film qui porte le même nom et la copine de Buffy contre les vampires.)
    Parait-il que c'est un prénom de chien aussi. Enfin bref.
    Mon grand s’appelle Mathis et bon sang de bordel ce que je m'en veux de l'avoir appelé ainsi ( jeune et cons toussa toussa)
    Il n'y en avait pas autant quand il est né mais maintenant c'est devenu tellement banal et commun que j'en pleurerais. Si je pouvais je lui changerais son prénom.
    D'ailleurs c'est amusant car lui même en a marre que pleins d'autres petits gars ont le même noms et il m'a demandé plusieurs fois pour changé. Il veut s'appelé Thor.
    Je sais pas si c'est mieux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après, je tiens à préciser que je n'ai rien contre les prénoms classiques ou en vogue. J'adore Elise, Léon, Faustine, Oscar ou Malo, par exemple. (Oui j'ai des goûts de bobo.)

      Ce doit être difficile, comme sentiment, de regretter le prénom qu'on a donné à son enfant. Mais je peux comprendre.

      Mathis est un petit garçon plein de ressources et d'imagination, je lui fais confiance pour se démarquer autrement. ;)

      Supprimer
  2. J'adore ton article ^^
    Nous, nous avons déjà chacun un prénom plutôt original (avec son lot de problèmes). Nous avons donc dans l'idée de faire de même pour nos enfants. FeuFolet, j'étais un peu inquiète, mais finalement, en tant que prénom breton ça passe bien en Bretagne et mes parents pas du tout breton on trouvé un obscure pianiste du nom de Jean-FeuFolet ! Bon, pour le second, on va récidiver et je pense que pour le coup les gens vont nous dire qu'on a choisit pire ... d'ailleurs, je prévient déjà quand on me pose la question : "encore plus original que FeuFolet" ^^.
    (Bon par contre, tu aiguise ma curiosité, j'aimerais bien connaître les prénoms de tes enfants)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont pourtant écrits dans le billet. ;)

      Supprimer
    2. J'avais pas lu après la photo ^^.
      Y'a des gens qui ont tiqué sur Plume? C'est inhabituel, mais je vois pas le préjudice ^^. J'aime bien Ophélio, c'est fort et doux en même temps.

      Supprimer
  3. ah le choix du prénom, nous sommes en plein de dedans -enfin techniquement on a déjà choisi- on garde le secret jusqu'à la naissance car on sait qu'il ne va pas plaire à tout le monde et qu'à chaque fois que l'on parle prénoms c'est tout un drame : oh non tu vas pas l'appeler comme ça, j'aime pas ce prénom ça fait fille, nan mais tu es vraiment sûr, tu peux encore changer d'avis hein & co Pour autant les gens -surtout la famille- ne peuvent s'empêcher d'aborder le sujet avec leurs "petits conseils". Pour moi c'est un choix personnel et ce qui compte surtout c'est qu'il nous plaise à nous.
    ps : J'aime beaucoup les prénoms que tu as choisi pour tes enfants, je les ai jamais entendu nulle part avant et ça fait vraiment leur charme et surtout ils leur vont à ravir ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Les commentaires ont été aussi violents pour Plume ? pourtant c'est tellement joli ... (c'est errible, nous aussi on a des goûts de bobo, et on a beau vouloir éviter le trop de boboitude, ben ... on a des goûts de bobo quoi ...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que pour beaucoup de gens, Plume c'est vachement joli... pour un chat, quoi.

      Supprimer
  5. L'avantage quand on n'annonce le prénom qu'uns fois l'enfant sorti, c'est qu'en général, les gens n'osent plus émettre une quelconque critique!!! Mais t'as raison, on entend quand même la mâchoire tomber à l'autre bout du fil ;))

    RépondreSupprimer
  6. Pour être tout à fait honnête, je suis portée sur les prénoms classiques (mon fils s'appelle Joseph) mais j'adore les prénoms que tu as choisi, les deux ! On dirait des héros de roman...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Plume" est aussi un recueil poétique de Henri Michaux. Mais dans le livre (que je ne connaissais pas et qu'on m'a offert après la naissance de ma fille justement), Plume est un homme.

      Supprimer
  7. Tu sais dans les écoles où je bosse j'ai un prince Louis... J'ai déjà eu un Actarus aussi... Enfin bref pour moi les prénoms que tu as choisi son limite trop banale lol (je t'épargne les prénoms que je n'arrive pas à lire, que quand on me les dit je dis oui oui sans rien comprendre, et le gamin fini par s'appeler "hé toi là-bas" ^^

    RépondreSupprimer
  8. Les prénoms de tes enfants sont parfaits !! Mais vraiment !! Ils leur vont trop bien.
    Je les trouve tellement doux et originaux dans le bon sens du terme <3

    Moi aussi j'ai beaucoup beaucoup de mal avec les prénoms trop communs. J'avais 5 Emilie dans ma classe une année ... De quoi me dégouter à vie de ce prénom !!
    Mon problème ? Avoir un mec qui adore les prénoms courants de quand on était petits justement, c'est-à-dire les Emilie, Julie, Elodie, Mélanie ... #killme (ah non c'est pas un prénom ça !! :D )
    Moi j'ai depuis quelques années un amour fou pour les prénoms un peu anciens !

    Donc on a négocié avec mon amoureux et on a opté pour du classique, mais pas non plus dans le Top 20 des prénoms les plus donnés (et j'espère qu'ils ne le seront pas trop dans les années à venir ! #silteplaitpetitJesus).

    Par contre, si on a une fille un jour, on va avoir un vrai problème pour se mettre d'accord tellement nos goûts diffèrent (Fer !) ! :P

    J'ai trop hâte de connaître le sexe et le prénom du bébé Gagot, je suis sûre que je vais adorer !!

    RépondreSupprimer
  9. j'avais suggéré Plume à mon conjoint .. il n'a pas accepté alors je te jalouse :p
    Sinon mon fils a un prénom BIEN original et ça fait toujours tilter mais j'm'en fous, comme tu dis c'est choisis avec amour, c'est ça qui compte :)

    RépondreSupprimer
  10. Alors moi, quand j'étais enceinte de mon fils (avant que je sache que c'était un fils), j'avais une idée de prénom "original" en tête pour une fille: Vanille. Pourquoi? Comment? Je sais pas...je disais au futur papa que j'aimais biens les prénoms en V et il a lancé Vanille. Et on s'est dit que c'était pas mal du tout, on s'apprètait aux réactions plus ou moins enjouées et...finalement j'ai eu un garçon, avec un prénom classique mais pas commun.
    Tout ça pour dire quoi....que, à mon propre grand étonnement, j'aime bien Plume et Ophélio. Je suis même presque un peu déçue...j'aurais préféré une Kimbeurlit et un Loukasse 😂

    RépondreSupprimer
  11. aaaah... je t'aime ! Merci !
    Pendant ma grossesse nous avons choisis de ne pas révéler le prénom du fiston non plus. On avait décidé ça bien avant de choisir son prénom. Juste comme un principe.
    On ne voulait pas entendre des remarques du genre "ah, oui, j'avais un chien qui s'appelait comme ça".
    Puis, comme on est sympa et joueurs on a donné la première lettre "N", et quelques jours avant l'accouchement, on a donné la deuxième lettre "A"...
    Mes belles-soeurs devenaient folles, elles voulaient à tout prix connaitre le prénom, mon beau-père m'a juré qu'il ne dirait rien et que son visage serait celui d'un joueur de pocker pour ne pas nous montrer si il aimait ou pas, ma belle-mere faisait des calculs étranges, limite si elle ne sortait pas un pendule pour trouver le prénom.
    Ma mère m'a envoyé un mail avec écrit un truc du genre "pour le moment, je ne vois que Naïm, Nathan (mais c'est pas possible c'est le nom de son cousin), Napoléon, Narcisse ou Naïm mais j'en aime aucun."
    Bon, bein, pas de chance, il a juste le prénom qu'elle aime tellement pas qu'elle l'a écrit 2 fois lol.
    Je lui en ai reparlé l'autre jour, elle m'a dit "il a une très belle sonorité, c'est joli, mais avec les événements actuels, on ne sait pas ce que ça va donner dans le futur tout ça tout ça"...
    voilà voilà
    (et je ne te parle pas de la mere de ma belle soeur qui lui a dit "quoi ? pourquoi tu vas appeler ton fils Izak ? j'aurai honte de dire à mes copines que j'ai un petit-fils qui s'appelle comme ça" ... sympa la maman )

    RépondreSupprimer
  12. T'abuses, Igor -Kévin, c'est vachement classe... J'ai eu un peu peur quand en lisant ton billet, je m'attendais à ce que tu sortes un truc genre Plectrude ou Christofien. Mais Plume, c'est très joli et ça fait pas du tout inventé. Ophelio, c'est une référence à Shakespeare et son Ophelie? (motif d'un tableau pré-rafaélite dont j'ai oublié le nom, mais le tableau est beau). Bref, très joli aussi.
    Mes enfants ont des prénoms classiques (tu en as cité un d'ailleurs dans tes commentaires) (hihihi, rire de blonde).
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  13. Avoir un prénom peu commun te forge une personnalité peu commune. Et généralement, ça se passe très bien à partir du moment où les parents ont choisi ce prénom avec amour et qu'il y a une histoire derrière.
    Mes deux grandes sœurs s'appellent Elise et Marine (avec un papa qui s'appelle Jean-Marie, je te laisse imaginer les rapprochements foireux des débilos de bacs à sable) et mon petit frère s'appelle Fanch (prénom breton qui peut se traduire par François). Quand à moi, je me nomme Violaine, dérivé du latin viola qui a donné le contingent des prénoms à fleurs.
    Du commun, du original, du entre-deux et chacun de nous à eu des réflexions, des sobriquets, des haussements de sourcil, sans que cela soit un drame et plutôt une fierté !
    Le choix des prénoms est tellement subjectif et personnel, j'ai un mari qui s'appelle Nicolas (coucou !) et on a déjà en tête des prénoms connus mais peu usités. Bref, tout ça pour dire que j'admire et j'adore vos choix et que j'ai hâte de connaître le prénom du troisième !
    Des bisous <3

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour,

    Ils sont très jolis ces prénoms ! De notre côté le prénom de Bébélune est resté secret jusqu'à sa naissance et encore on n'a pas donné le prénom de suite, on s'est amusés à faire lambiner les gens... et pendant un temps son surnom entre nous c'était "tartiflette". Chez nous c'est un prénom peu courant mais qui commence à pointer le bout de son nez. On souhaitait un prénom qui se prononce dans 3 langues (français, arabe et italien ouais : famille multiculturelle nous voilà), et qui n'est pas de connotations méchantes ou préjudiciables (genre ça se traduit par microbe, laide ou truie par exemple..). Et on a trouvé, c'est court, doux et ça convient très à notre puce de 2 ans 1/2.

    J'attends la devinette, mais je pense que le prénom sera tout aussi joli que celui de la naine et du lardon .

    A bientôt,

    Isabelle / Mamanlune

    RépondreSupprimer
  15. Notre fille réalise à l'école qu'il est possible que deux enfants aient le même prénom. Ca la scandalise à 4 ans. - rires -
    Ca ne rique pas de lui arriver. Si, c'est possible mais le "risque" est très limité.
    On a droit à "c'est nordique ? allemand peut-être" français mon gars !
    la variante timide de la part d'étrangers : "c'est français ?" oui mais si rare on vous en veut pas
    "ah c'est ancien" (auquel cas je réponds oui, s'il vous arrive d'ne connaître, de toute façon elles sont toutes au cimetière"
    "y a pire mais au moins c'est pas comme XXXXX ou XXXX (prénom top 20) et avec des orthographes barbares et on sait que c'est une fille.

    On ne divulgue pas le 2ème et 3ème prénoms, parce qu'on a chargé la mule et on ne voudrait pas faire faire un syncope à tous ces gens si bienveillants. - rires -

    RépondreSupprimer
  16. Ohoh, nous avons donné des prénoms de nos aïeux à nos enfants, ça a jasé aussi ; pourtant ils leur vont à merveille. C'est ravissant, Plume & Ophélio, léger et tendre.

    RépondreSupprimer
  17. J'aime tellement ces prénoms !!! (et quand je pense qu'au début tu ne montrais ni photo de ta fille, ni ne voulais dire son prénom ... je suis ravie que ça ait changé hihi).
    Les prénoms, c'est vraiment compliqué, on a peur de se planter, ça reste toute la vie quand même ... Nous on a failli appeler notre Mini Nathan-Ésaïe, un prénom que j'adorais, trouvé dans un roman, mais on s'est dit que c'était un peu long à prononcer, alors comme juste Nathan ça nous allait, on a opté pour ça. C'est classique mais si beau <3
    Et si on a une fille (ce que j'espère vraiment)(mais dans ma belle-famille, ils sont connus pour n'avoir que des ptits mecs ...) ben là ça va être galère, parce qu'on n'a jamais réussi à se mettre d'accord sur un prénom !
    Hâte de voir ta devinette (mais pas trop vite on a dit).
    Gros gros bisous !!

    RépondreSupprimer
  18. Alors moi au début je pensais que quand tu parlais de Plume c'était son surnom (forcément moi j'ai Petit Pois et Potiron... alors bon ça collait) puis quand tu en parlais avec Ophélio à côté, je me suis dit qu'en fait c'était son prénom. Mais je ne te connaissais pas et je ne savais pas le prénom de tes enfants. Je trouve ça original mais dans le bon sens du terme, pas dans le sens "euhhh mais bien sûr...".J'ai tellement plus de mal avec les prénoms dont l'orthographe prend cher !!! De mon côté, on a choisi super classique mais pas commun pour leur âge, y'en a mais pour Petit Pois les messieurs ont plutôt 80 ans et pour Potiron elles ont plutôt 30/40 ans :) J'ai hate de savoir le prénom de Gagot !

    RépondreSupprimer
  19. Moi aussi en te lisant j'avais un peu peur... Mais je trouve ça joli. Et puis même si c'était pas le cas, j'espère que tu t'en moquerais. on ne peut pas plaire à tout le monde... Ma fille s'appelle Lucie (genre super classique) et j'ai quand même eu des remarques (parce que ça rime avec son nom de famille...)

    RépondreSupprimer
  20. Le choix du prénom d'un enfant est quelque chose d'extrêmement subjectif et il en existe des ridicules mais original, rare ne veut pas dire atroce. Je trouve personnellement que Plume et Ophélio sont deux prénoms très doux et qu'ils vont très bien aux belles bouclettes blondes de tes enfants. Un de mes anciens camarades de classe a appelé sa fille Plume également, finalement ce n'est pas si rare, haha !

    Et puis comme tu dis, l'originalité d'un prénom ne sera pas plus une source de moquerie pour l'enfant qu'un prénom classique ou une particularité physique. Je m'appelle Lucie (super classique en effet comme le dit un commentaire précédent) et on s'est moqué de mon prénom durant toutes mes années à l'école primaire. Donc bon ! Et puis sincèrement, depuis quand choisit-on le prénom de ses gosses en fonction de l'avis des autres ? Parce que si c'est ça, autant se faire appeler Marie ou Pierre, comme ça on est sûr d'être tranquille (désolée pour les Marie et les Pierre).

    RépondreSupprimer
  21. Chez nous les noisettes ont des prénoms "classqiques" mais pas si courants, c'est ce que j'aime. Charlotte pour ma 7 ans et Anaïs pour ma 3 ans. Le pépin qui pousse à déjà un prénom si c'est une fille : Clémentine. Si c'est un garçon, c'est en pourparler... Je sais déjà que Clémentine ne plait pas à mes beaux parents, rien qu'à entendre le "ha..." Au téléphone. Mais en fait j'm'en tape 😂😂 Clémentine je l'imagine déjà aussi coquine que ses sœurs 😍

    RépondreSupprimer
  22. J'adore les boucles de tes petits démons, et leurs prénoms également! Je n'avais jamais entendu Ophélio (manque de culture, quand tu nous tiens...) et j'adore, quant à Plume, j'en ai une dans mon entourage, et sa détentrice est aussi douce et délicate que ce que son nom inspire! Bravo pour vos choix et j'attend avec impatience la découverte du Gagot!
    A très bientôt, avant les eaux peuy-être...

    RépondreSupprimer
  23. Le choix du prénom EST (était ;-) ) notre plus gros stress de grossesse, beaucoup de responsabilité pour nous(mais on va pas se plaindre , hein)
    Nous aussi, on les a chuchoté, crié, on s'est surtout imaginé les vociférer dans la rue...
    Rare pour moi, très fréquent pour le papa, on a atterri sur du rare (voir inusité)..mais on a pas inventé non plus.
    Aucun regret en tout cas, et je suis toujours aussi surprise de la personnalité engendrée par un prénom, (ou que le prénom engendre?)(ce qui stressait notre choix aussi), ici les gars ont vraiment une personnalité liée à leur prénoms..

    RépondreSupprimer
  24. Avec son papa, on se félicite encore régulièrement du prénom qu'on a donné à notre fille. On se dit qu'on n'aurait pas pu faire mieux. Pourtant, à la naissance, beaucoup de gens nous ont avoué qu'ils croyaient que ce prénom, qu'on avait commencé à divulguer pendant la grossesse, était un surnom pour rire en attendant la naissance ... Elle s'appelle Heidi, et ce que j'aime bien, en plus du fait qu'il lui va comme un gant, c'est que c'est un prénom que tout le monde connaît mais qu'on ne croise quasiment jamais. La barre est haute pour un éventuel deuxième ;-)

    RépondreSupprimer
  25. Pour avoir un prénom rare (mais qui revient à la mode), je voulais à mon fils un prénom classique. Déjà, j'aurais mille fois aimé appeler une éventuelle fille Plume, Cerise ou Prune, mais un problème se pose chez nous, le nom de mon homme c'est Merle.
    Je ne pourrais pas donner un Prénom - NomCommun à mon enfant qui aura déjà un Nomdefamille-NomCommun surtout qu'un merle ça a des plumes et ça mange des cerises, prunes etc.
    Juste pour ca, bin je perd en originalité.
    Matéo, c'était pas une option. Depuis que j'ai 14 ans je voulais un Matéo. J'ai eu mon Matéo.

    Pour le second on sait déjà que ce sera soit Alice, soit Maxime. Encore des prénoms bien simples, c'est Pierre (oh le prénom bien simple) qui a choisi. Des prénoms aussi intemporels que le mien ou celui de leur père. Et j'en ai rien à foutre qu'ils aient des enfants qui s'appellent comme eux à l'école, tellement qu'ils auront pas de deuxième prénom, et je leur fait confiance pour se démarquer autrement. Mais oui, j'ai souffert parfois de mon prénom rare, je suis constamment à me justifier pour dire que "non, ce n'est pas un diminutif, oui c'est mon vrai prénom!" Mais finalement ça se retient bien pour mon activité. Y'a pas deux Romy photographe dans le secteur aquitain. Du moins pas que je sache. ;)

    Un très bon article de ta part, et je ne peux que compatir à ton ras-le-bol des remarques, je passe mon temps au studio à te défendre de mes clients quand ils voient tes faire-part au mur "Plume !? C'est son vrai prénom !? Et à côté y'a un Ophélio !? Dis donc les gens savent plus quoi inventer" putain j'ai envie de leur mettre des claques. Et juste après qu'ils soient partis, je met tes faire-part encore plus en avant. Tellement qu'un jour je ferais des cadres spécialement pour eux.

    Je connais 3 Plume (dont une est photographe en plus, et de talent !) et 2 Ophélio. Donc à moi t'as rien appris avec tes morveux. Et je surlove tes choix. Mes enfants auront des noms simples à cause de leur nom de famille et crois moi que si ça n'avait pas été le cas, ma fille (si j'en ai une un jour) aurait eu un des trois prénoms pré-cités, et mon fils .. Non en fait là clairement j'aime bien les prénoms simples et vieux, comme Jules, Léon, Basile, Maxime, Marcel... (Putain Marcel j'adore, Pierre veut pas pour le second, il veut Maxime, mais bon..)

    Allez allez. Appelle le comme tu veux ton poisson, du moment qu'il sorte au bon moment.
    Et si un jour tu regrettes le choix des prénoms de tes gosses, j'te met ma main dans la gueule et je les adopte. <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roh mais alors toi. <3 Un camion de cœurs qui collent dans ta face.

      Matéo croisera certainement beaucoup d'autres Matéo, Théo, Timéo et autres "Ohé ého" dans sa vie. Mais on s'en bat les miches, toi-même tu sais. Je suis parfaitement d'accord : la personnalité d'un gamin ne se joue pas sur son prénom. Il y a mille manières d'exprimer sa personnalité, de se démarquer (ou pas), et de donner à sa vie une saveur particulière.

      Si tout se jouait à la mairie dans les premières 36h de vie, l'existence serait bien chiante.

      Moi j'adore le nom de famille de Pierre. Et son prénom, aussi. Mon papa s'appelait Pierre. Et c'est le troisième prénom d'Ophélio... d'ailleurs toi qui connais le nom de famille de mes enfants, je te laisse deviner la cocasserie lorsqu'on prononce l'état civil entier de mon fils (ses 3 prénoms + 2 noms de famille).

      Supprimer
  26. Perso je voulais un prénom pas trop courant et pas trop original à la fois, nous avons donc appelé notre fille Cléo. Pour moi c'était un prénom connu, je ne m'attendais pas à autant de remarques, style "mais c'est un prénom de garçon", "Chloé tu veux dire ?" "Non non, Cléo" "Ah ben attends toi à ce qu'on se trompe souvent", ou "Vous avez inversé Chloé pour faire plus original ?" "Nooooon c'est un prénom qui existe"... Je pense que, quoi qu'on fasse, il y aura toujours quelqu'un pour faire une remarque. C'est toujours trop classique, trop original, trop donné, trop connoté...

    RépondreSupprimer
  27. Moi j'aime beaucoup Plume! Et le temps d'écrire le commentaire, je commence déjà à apprécier Ophélio (que je ne connaissais pas). Les prénoms vont toujours parfaitement aux enfants! Je m'appelle Céline, c'est le prénom le plus donné de mon année de naissance, nous étions souvent 2 Céline en classe, et même une fois 4, dont 2 avec le même nom de famille (pourtant pas si commun que ça), alors on nous appelait soit Céline truc la brune (moi) et Céline truc la blonde (elle), ou Céline Christelle et Céline Lucie, nos 2e prénoms collés. Bref, j'ai détesté le commun de mon prénom, alors que ma soeur de 18 mois de moins s'appelait Olivia, et il n'y en a pas beaucoup! Pour ma première, Lalie, on nous a dit pendant 1 an ou 2 "comme dans Lalie et les garçons??". heu, non, c'est dérivé de Eulalie qui signifie "belle parole" en grec. Et comme on aime bien la mythologie grecque, on a récidivé avec Icare, et là on nous a demandé s'il allait se brûler les ailes (ça c'est pour ceux qui ont un peu de culture générale, les autres nous ont demandé si c'était pour Ycare, le chanteur issu de la Nouvelle star.) Et le dernier, il fallait un prénom presque aussi rare. J'aimais Ullyse mais on avait peur que ça fasse trop avec Icare. Achille nous a mis d'accord, et certains de nos amis avaient même deviné le prénom avant qu'on l'annonce ;-) Allez, parfois on me parle de la BD Achille talon, mais on me dit plus souvent soit que c'est un vieux prénom (du début du siècle dernier quoi), soit les gens font le rapprochement avec la mythologie. Je connais (de prénom, mais ce ne sont pas des connaissances) un Aladin, un Lancelot, et tout un tas de prénoms originaux. La grand-mère d'Aladin m'a dit que ça faisait 12 ans qu'on lui demandait où il avait mis sa lampe ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais une petite fille de l'âge de la mienne qui s'appelle Odyssée. C'est pas super joli, sérieux, Odyssée ? Moi j'adore. Et ce que j'adore surtout, c'est que les gens osent donner des prénoms qui leur plaisent VRAIMENT à leurs gosses, plutôt que de se sentir étouffés dans une tradition restrictive. Et ça n'empêche pas d'appeler son enfant Marie ou Jean-Baptiste si on en a envie. L'important c'est de le faire en conscience de cause et avec amour (bref, le monde des licornes c'est par où déjà ?).

      :)

      Supprimer
  28. Je les trouve très doux ces prénoms et ils leur vont tellement bien. Ici, pour B on a opté pour la version bretonne d'un prénom assez classique et les réactions ont été assez bonnes dans l'ensemble mais il n'est pas rare que des gens écorchent son prénom et ça m'agace.
    Pour le Petit Prince, prénom breton également mais très rare et là les réactions ont été plus partagées. Il y a ceux qui ont spontanément dit "j'adore!" et ceux dont le silence en disait long... Mais on ne peux pas plaire à tout le monde et nous, on a zéro regret.

    RépondreSupprimer
  29. J'avais déjà vu le prénom de ta fille dans un billet précédent. J'ai eu un tel coup de foudre que je veux une fille pour l'appeler pareil. Ouais, ranafout', jte chourre cette idée lumineuse !
    Quand j'en ai parlé au papa, il m'a dit "ben alors, toi qui aime tant les plumes ça m'étonne même que tu n'y ai pas pensé seule !" En tout cas il adore.

    Du coup, dans un soucis d'équité, jsuis obligée de partager avec toi le prénom de mon lardon d'amour, qui nous a aussi valu quelques incompréhensions et regards perlexes : Loup.
    Le seul prénom qu'on ait trouvé pour lui, alors qu'il était si minus que mon bidou semblait toujours vide et qui nous a frappé comme une évidence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah ça me fait penser à ce que M. Pantoufle me répétait tout le temps pendant ma grossesse (j'avais quand même quelques réserves sur le prénom Plume, au début). Il me disait "Tu verras, on fait bien de garder ce prénom secret jusqu'à la naissance parce que les gens vont le trouver tellement magnifique que demain, tout le monde voudra nous le piquer."

      :p

      Supprimer
    2. hihi oui on se dit pareil pour le nom de l'héritier :p
      Du coup je te le divulgue un peu en avant première, parce qu'on la aussi tenu secret jusqu'à sa naissance (aux plus pressant on répondait qu'il s'appellerait Jean-Mouloud ou Amphitrion), mais en plus je le dis rarement sur internet... Son ptit nom c'est Cookie :p

      Supprimer
  30. Bonjour, et merci pour cet article :) Plume était dans notre shortlist pour la p'tite taupe, qui s'est finalement révélé être un petit Merlin (quoi comme l'enchanteur ? C'est un prénom de chien, bref... ) Quand j'ai vu le prénom de votre fille je me suis dit bah non je vais pas lui écrire pour lui dire salut si j'avais eu une fille elle se serait appelée Plume, et si Merlin a une petite soeur elle n'y échappera pas. Comment ça c'est pile ce que je suis entrain de faire ? Bref, les prénoms sont tous choisis avec amour et grand soin, que ce soit Marie-Germaine ou Pétale de Riz.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh alors toi, tu m'as fait bondir de ma chaise dis-donc. Tu sais quoi ? Si Plume (prénom de chat, pour les mauvaises langues) avait été un garçon, elle se serait appelée... Merlin (prénom de chien, donc). Oui Madame.

      Pour son petit frère, on avait changé d'avis, Merlin ne nous plaisait plus autant. Mais bon, c'est quand même une sacrée coïncidence !

      Supprimer
    2. Oh bah oui tiens ça c'est une coïncidence qu'elle ne court pas sous le sabot de chaque licorne, ma foi ! Bondis pas trop, je sais que t'as des facilités en ce moment m'enfin quand même ;) :*

      Supprimer
  31. Ah un post qui tombe à pic ! Nous avons choisi un prénom inconnu au bataillon pour notre fille à naître dans un mois... Ce prénom, une seule petite fille le porte déjà en France. Il finit par O. Donc (peut faire) très masculin... Mais je l'aime tellement d'amour ce prénom que ce sera lui et pas un autre. Et son petit surnom pour le moment, car petit gabarit annoncé c'est... plume !!! J'adore !!!

    RépondreSupprimer
  32. Ici aussi nous avons gardé les prénoms secrets jusqu'à la naissance. C'est mon homme qui a choisi car nous avons deux garçons et il avait accepté le prénom pour la fille (c'eût été Morwen ). Mon père a trouvé que mon aîné avait un prénom à coucher dehors et que ça ne se faisait pas de donner des prénoms pareils... (mon père s'appelle Gilbert ni coment). Le seul impératif était pour nous des prénoms celtes qui iraient avec notre nom de famille breton et qui se terminent par n parce que ça s'enchaînaît bien avec ledit nom de famille. C'est donc Dilwyn et Elowan. Avec la même racine "wen" pour les deux qui veut dire blanc pur. Dillwyn c'est gallois (et je n'en ai pas croisé des masses) et Elowan, plis classique , c'est breton. Avec des commentaires du genre "c'est pas facile à écrire " et patati et patata. De toutes façons avec le nom bien breton qu'ils portent alors que nous n'habitons pas du tout en Bretagne ils vont en baver. Bref j'adore les prénoms de mes enfants et quand je vous les prénoms de certains mômes et l'orthographe qui va avec qu'on ne vienne pas me casser les pieds. ... au passage j'adore Ophelio !

    RépondreSupprimer
  33. Quelle galère le choix des prenoms ... je trouve que c'est hyper important c'est une grande responsabilité. Certains prenoms sont top sur des bebes et beaucoup moins sur des adultes. Certains prenoms vont pas du tout avec l'enfant son caractere son physique ... ici pour ma fille on hesitait entre Noëla et Emma donc un prenom pas courant et un au contraire très et comme j'ai acouché à 6 mois 1/2 et que la veille de mon accouchement une sage femme me pose la question "avez vous choisi le prénom ?" Avec mon homme on a reflechi toute l'apres midi et au final on a choisi Emma plus classique et je trouve que ce prenom va super bien à ma fille. Pour mon fils quelle prise de tête on aimait rien on voulait un prenom classique j'aimais beaucoup Gabin mais mon homme n'aimait pas avec son nom de famille. Et un jour assez tard dans ma grossesse il arrive et me dit "Martin " bingo j'adooooore ça fait un peu vieillot on kif. Heureusement qu'on avait le prenom car la aussi petit Martin est arrivé plus tot que prevu mon petitou. Et pour l'instant je trouve que ca lui va bien il ressemblait à un papi tout bebe et la à 5 mois il a les oreilles décollées mdr et je sais pas je trouve que ca va bien avec son prénom :p

    RépondreSupprimer
  34. Comme tu le sais probablement déjà, on adorait le prénom japonais "Kimiko", mais avec le nom de famille qui suivait, ça faisait un mauvais jeu de mots (tous les prénoms en "o" n'allaient pas avec le nom de famille), alors on a raccourci en "Kim". Mais à la maison, "Kimiko" est devenu son ptit nom.
    Après, pour ce qui est des remarques des uns et des autres, j'ai juste envie de dire que de toute façon, on n'arrive jamais à satisfaire tout le monde. Alors tant que tu ne décides pas d'appeler ton enfant "Poubelle" ou "Mycose"... ça va !
    En même temps, nous faisons nos enfants et c'est nous qui devons les suivre tout au long de leur vie, alors si y a bien quelqu'un qui a le droit de décider du prénom, c'est bien nous et personne d'autre !
    De toute façon, même sur des prénoms plus "classiques", t'en as toujours des « pas contents ». Ces derniers n’ont qu’à faire des enfants pour leur donner les prénoms de leur choix !
    En ce qui me concerne, ma mère voulait absolument un prénom finissant par "A" et dans l'ordre des préférences nous avions "Vanina, Deborah, Tatiana, Vanessa, Barbara" - Finalement, mon père a posé son véto et a décidé que ça serait "Magali". Ma mère a accepté (en faisant un peu la gueule quand même car elle avait une collègue de travail qui portait ce prénom et qui était très très moche). Alors, ma mère a voulu mettre un "E" à la fin du prénom parce qu'elle trouvait que ça faisait plus féminin (en même temps, je n'ai pas souvent croisé d'hommes du prénom de Magali(e), mais bon, pourquoi pas !) et qu’avec un peu de chance ça conjurerait le sort par rapport à sa collègue.
    Le tout, c'est d'être en accord avec soi même, et le reste du monde, tu l'emmerdes !

    Ce billet m’a beaucoup touchée (comme beaucoup de tes billets d'ailleurs), mais au travers de celui là, j'ai ressenti que tu avais quelque part le "besoin" de "justifier" vos choix ou du moins d'exprimer les raisons pour lesquelles vous aviez fait ces choix et dire que c’était en toute lucidité que vous l’aviez fait. En même temps, on se doutait bien que vous n’aviez pas fait le choix des prénoms un soir de fête avec 3 grammes d’alcool dans les veines et 2 grammes de cocaïne dans le nez ! (quoi ?? on ne fait pas le même type de fêtes ?? lol)
    Franchement, Laura, laisse les gens parler... Par contre, déconne pas, n'appelez pas le troisième "Poubelle" ou "Mycose" ;-)
    Gros Bisous
    Ps : si ça peut te "rassurer", j'ai une amie qui a inventé les prénoms de ses enfants et ça va d'"Atlanthéis" à "Haidenlys" en passant par "Sunnylan" et "Nellison".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que, si j'ai d'abord été très triste d'entendre certaines réactions (surtout celles venant de nos familles, c'est bien normal), aujourd'hui je suis... mais CARRÉMENT en paix avec ça. Effectivement, c'est un immense soulagement et une chance. Je voulais partager mon raz-le-bol, mais surtout dire que malgré les tartines de remarques, les gens DOIVENT se foutre du regard des autres. C'est la seule manière de ne pas regretter, je m'en suis rendue compte avec les années.

      :)

      Supprimer
  35. Ahhh, les prénoms... Je passe mon temps à chercher celui du futur numéros 3 (t'emballe pas, il est pas encore en route, mais oui,je vais finir par rejoindre le clan et prendre des actions chez guronzan au passage), pour la 1ere c'était une évidence pour nous avant la grossesse, c'était Charlotte un point c'est tout. On imaginait une petite chipie et c'est exactement ça. Et pendant cette première grossesse je suis tombée en amour pour le prénom Violette, hop, on avait déjà le prénom de la petite soeur qui arriverait 3 ans plus tard ! Ce sont des prénoms relativement classiques mais qui nous ont quand même valut quelques remarques. Une pâtisserie et une fleurs , ça permet quelques blagues mais rien de bien méchant.(oui d'ailleurs pour moi Violette est un prénom de fleurs mais vu le nombre de cadeaux de naissance violets reçus, ça n'est pas évident pour tout le monde) Bon du coup on sèche un peu pour le prochain, et mon mec n'apprécie pas trop mes propositions trop bobos à son goût.

    RépondreSupprimer
  36. Nous avons eu droit à « Non mais c'est une blague? », de la soeur du papa... Il était content de lui apprendre la naissance de sa fille Billie :)

    Pour la deuxième on a fait beaucoup plus soft, et ben, comme vous, on a senti le soulagement général!

    RépondreSupprimer
  37. Mes parents m'ont appelée Peggy. Je suis née en 1983, autant dire que j'ai passé mes années de primaire avec des moqueries (rapport à une certaine marionnette outrageusement fardée et dotée d'un groin).
    Un jour, je suis rentrée en larmes. J'avais 8 ans, je n'en pouvais plus. Peggy La Cochonne à longueur de journée, j'étais à bout. J'en ai parlé à mes parents. Ils ont du beaucoup de peine, ça se voyait. Dans la soirée, ma maman m'a pris à part, pour m'expliquer le choix de mon prénom. Un prénom original, rare (surtout dans notre campagne) et coup de coeur de mon papa. Routier, il écoutait beaucoup de musique sur la route, et fondait avec la voix de Peggy Lee.
    Maman m'a doucement dit que si mon prénom me rendait trop malheureuse, on pouvait faire les démarches pour en changer. Je n'ai qu'un prénom, donc je ne pouvais pas opter pour le 2e. Elle m'a demandé d'y réfléchir.
    Quand on a 8 ans, les premiers prénoms auxquels on pense, ce sont ceux des gens qu'on connait. Les amies, les cousines... J'ai découvert que je n'avais pas envie de m'appeler comme mes copines. Elodie, Valérie, Céline, Stéphanie... je les aimait beaucoup, mais je ne voulais pas le même. J'ai essayé de m'appeler Sophie dans ma tête, toute la soirée et une partie de la nuit.
    Et le lendemain, j'avais décidé. J'étais Peggy. Le prénom choisi par mes parents. Je serai la seule de ma classe pendant des années. Je serai le prénom dont on se rappelle parce que c'est celui de la cochonne. Ranafoutre.
    8 ans, j'ai commencé à aimer mon prénom et à l'assumer. Et j'en suis fière, car ça m'a donné de la force. Ça a fait de moi une femme indépendante, qui se fout du regard des autres et qui vit sa vie comme elle l'entend.

    Les prénoms de tes enfants sont magnifiques. J'espère qu'ils les porteront avec fierté et avec la conscience de tout l'amour que ton chéri et toi avez mis dans ces choix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis super touchée par ton témoignage (les hormones, peut-être ?). Un gros bisou sur le joli nez de la petite Peggy de huit ans qui pleurait dans sa chambre.

      Supprimer
    2. Coucou Peggy, je m'appelle Peggy aussi! ça fait bizarre, de voir une autre Peggy, tu sais. Quel drôle de prénom. Ma mère n'a donc pas été la seule à le connaître... Je suis née en 86. Rooo, Peggy, qu'est ce que j'ai pu en entendre... c'est que ça forge une personnalité, un prénom pareil. Tu sais quoi, Peggy, je suis contente que tu n'aies pas aimé t'appeler Sophie toute une nuit. Je suis contente pour toi, parce qu'aujourd'hui, je suis terriblement fière de porter ce prénom choisi par ma mère pour son unique fille, comme elle l'avait décidé à l'époque de ses 15ans... 'Elle s'appellera peggy'. Je m'appelle Peggy. Tout Court.

      Supprimer
  38. Eva au Chocolat11 mars 2016 à 10:09

    Très joli billet, et surtout, magnifiques prénoms portés par tes enfants...

    Notre fille aînée se prénomme Lou, et même si c'est loin d'être archi-original, les "anciennes générations" ont eu un peu de mal avec ce prénom. Mais nous avions choisi de ne le dévoiler qu'à la naissance, et du coup, effectivement, à part quelques machoires ramassées ici et là, c'est resté soft.

    Pour notre fils, nous avons longtemps cherché. Nous ne voulions ni un prénom inventé, ni trop commun quand même. Nous avions des tas d'idées pour une fille, mais peau de zob pour un petit mec.
    Finalement je me suis souvenue de ce prénom scandinave entendu durant mes cours de philo, avec lequel j'étais tombée en amour. Problème: un peu "exotique", pour nous qui sommes bien méditerranéens. Mais à force de se le répéter, le mélange de force et douceur qui se dégageait de la sonorité de ce prénom nous a définitivement convaincus.
    A la surprise générale, et quelques froncements de sourcils perplexes plus tard, nous avons annoncé la venue de notre petit Soren.
    Ce prénom me ravit toujours autant... même si notre petit viking à les cheveux bruns et le teint cuivré de son papa! ;)

    En tout cas, c'est sûr, il FAUT se foutre du regard et de l'avis des autres, même si c'est parfois compliqué...

    Bravo! (pour les enfants et l'article!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! SOREN! Ma soeur et mon beau-frère veulent appeler leur fils ainsi. Ils sont tombés amoureux de ce prénom lors d'un voyage au Danemark ;-)

      Supprimer
  39. Premier commentaire, mille ans après tout le monde!!
    J'ai quatre boulets qui, ma foi, ont des prénoms très classique si tu t'enréfères au classement du "fig mag", bref des prénoms qui fleurent bon le mocassin et le serre-tête..
    Ce qi est drôle car c'est totalement à l'oppposé de notre façon de vivre.. Peu importe car il n'y en a pas un que l'on appelle par son prénom ( sauf quand il y a grosse gueulante), soit on utilise leurs racourcis ou alors on s'éloigne carrément Inès étant devenue Didou on ne sait même plus pourquoi...
    J'ai une vraie tendresse pour Ophélio, tout en douceur...

    RépondreSupprimer
  40. Quels prénoms magnifiques!! Je m'en veux de pas y avoir pensé pour mes nains... Pourtant j'ai cherché, pour pas que, comme moi, ils aient le prénom de tout le monde. Bah oui, quand on s'appelle Aurélie et qu'on est née dans les années 80, on n'est jamais seule! Là où j'ai le plus les boules c'est que j'aurai dû m'appeler Prune! Sauf qu'à l'Etat Civil une morue mal-embouchée a dit à mon père, "et pourquoi pas Fourchette ou Cuillère?!?" du coup mes parents se sont rabattus sur un truc plus classique, même si, comme leur a dit ma grand mère "c'est pas dans le calendrier..." Bref, y'aura toujours des mécontents mais il était impensable que mes enfants se retrouvent avec 50 autres copains du même nom... Alors mon ainée s'appelle Callysta et mon 2eme, plus classique (surtout chez les chiens aussi, il paraît...) c'est Nino et si ça avait été une fille, je rêvais de Brune.... Et le plus important, c'est que moi, j'adore!!! J'ai vu que ton(ta)Gagot est arrivé(e)... dans la douleur, j'en suis désolée, mais j'ai hate de découvrir quel joli prénom tu lui as donné...

    RépondreSupprimer
  41. Les prénoms de tes enfants sont très beaux... Pour nous aussi, le fait que le prénom ne soit pas trop porté était un critère. Le papa a un prénom qui était LE plus donné au moment de sa naissance, et il tenait vraiment à un prénom original. Moi, j'ai un prénom ancien et classique, mais assez rare, surtout avec cette orthographe : Margaux. Je n'aimais pas vraiment, petite, je trouvais que c'était un prénom de garçon... et puis ado, finalement, j'ai adoré avec un prénom pas trop commun!
    Notre fils s’appel finalement Milo, Un compromis entre un nom rare, mais avec des sonorité faciles. On a aussi eu plein de remarques. Ceux qui se retiennent : "ah... euh... ah, oui, Milo...". Ceux qui ne se retiennent pas : " mais c'est un nom de chien, ça!". Les plus curieux que nous : "ça viens d'où?" (grec ou slave... je crois), "ça veut dire quoi ? " (euh...), "ça se fête quand ?" (ben...). Les références-sympa-mais-plus-tard : "tiens, regarde, j'ai une bd d'un monsieur qui s’appelle comme toi!" euh, le milo manara à 18 mois, c'est ptetre un peu tôt, hein... (et non, ce n'est pas de là que vient son prénom)
    On a quand même eu aussi des réactions positives. Mais le plus important, c'est que ça lui va comme un gant, à notre petit lutin!

    RépondreSupprimer
  42. C'est un peu tard mais je me sens concernée, j'ai eu une petite fille le 25/03 et ma famille était très inquiète (enfin ma mère et un de mes frères) que je lui donne un nom "à coucher dehors" (sympa). Sous prétexte que j'adorais "Luna" et "Louve" quand j'étais petite. C'est toujours le cas, mais je n'ai pas osé (surtout pour "Louve", car Luna ne me plait plus tant que ça). Du coup, je me dis que tu as bien fait de faire comme tu veux pour tes enfants. Et j'aime beaucoup beaucoup le prénom Plume (Ophélio c'est joli aussi, mais je n'aime pas autant). La sonorité est très jolie, le sens aussi, ça lui va bien...

    RépondreSupprimer
  43. 1er commentaire pour moi sur ton très beau blog.
    Tout d'abord je tenais à te dire que j'ADORE ta façon d'écrire ! Un régal à lire 😊
    J'attends ma 2ème Louloute pour octobre et forcément le choix des prénoms on est en plein dedans. Pour la 1ère aucun soucis, à 3 mois de grossesse on savait que ce serait Adèle et on l'a dit à tout le monde ! On lui a donné comme 2ème prénom Daria ( la maman de mon beau père) et comme 3ème Cris ( diminutif de Christian le prénom de mon papa parti trop tôt).
    Pour la 2ème c'est un peu plus compliqué. J'adore Rose et mon amoureux Agathe. Mais on a craqué tous les 2 pour Prune. Le pb est que notre nom de famille est Pomes (prononcé ESSE à la fin) et qu'on a peur que les gens lui disent Prune Pomme .... Alors on s'est dit pourquoi pas Romy (rare, original, on aime bcp mais pas autant que Prune).
    Et puis j'ai lu TOUS les commentaires sous ce post et je viens de me dire Et puis merde !!! J'ai envoyé un sms à l'amoureux dans lequel je lui dis qu'on fait bien tout ce qu'on veut en dépit de toute considération extérieure. Surtout que cette grossesse a été particulièrement éprouvante moralement avec pour ma part une bonne dépression prénatale suivie médicalement (donc par conséquent un mari qui a bcp bcp bcp morflé).
    Alors le prénom c'est nous et rien d'autre. Il ne faut pas que cette princesse subisse encore plus de chose. Il lui faut un prénom qui fasse kiffer ses parents. Un point c'est tout !!
    Bisous et MERCI !!!!

    RépondreSupprimer
  44. Les prénoms que vous avez choisis sont très beaux, et d'ailleurs vous êtes tous très beaux tout court. J'ai découvert ton blog très récemment, je ne le dévore pas d'une traite comme je peux le faire avec d'autres blogs que je découvre et que je kiffe, non, le tien, je me garde les articles pour les savourer de temps à autre comme une friandise spéciale. Surtout les photos. J'adore mater pendant des heures la vie en photos de gens que je ne connais pas, me demande pas pourquoi...
    Sur certaines photos j'ai entrevu des traces de douleurs passées (définitivement je l'espère) et ayant une belle-fille qui aura probablement les mêmes, je te trouve, en plus d'être très belle, très touchante aussi.
    (Non non je n'ai rien à te demander t'inquète)
    Bref, mes mômes à moi c'est drôle car ils portent tout les 3 des prénoms que tout le monde connait, et pourtant, on n'en croise pas tout les jours. Mais comme je porte moi-même un prénom étranger que je déteste, je n'avais pas spécialement envie de faire dans l'original, tout en gardant le côté "y'en a pas 3-4 dans chaque classe". Pour mon ainée "d'un premier lit comme on dit", le prénom s'est imposé direct, je l'avais subitement en tête toute la journée avant même de connaître son sexe. Pour notre fils, dont nous avons découvert qu'il avait un zizi le jour de sa naissance, son prénom s'est imposé direct à 15 jours de grossesse, et nous n'avions aucun, mais alors AUCUN prénom fille. Comme si notre inconscient savait. C'était CE prénom là et aucun autre. Pour la petite dernière, pareil, on ne savait pas jusqu'au jour J que c'était UNE.... Pour elle ça a été différent, on a galéré grave, aucun prénom ne nous plaisait, et le terme arrivait et on angoissait de plus en plus, en alignant les prénoms les plus improbable dans l'espoir que se produise le déclic qui s'était toujours produit avec les autres.... Mais rien ne se passait, et alors que la future UNE nous avait laissé 3 jours de répit post-terme, je me suis retrouvée en salle de naissance avec des contractions très rapprochées, quand subitement, (et je te jure que c'est la pure vérité) l'homme et moi on a prononcé en même temps un prénom de fille, et là... révélation. C'était le plus joli prénom de fille que j'avais entendu de ma vie (après celui de mon aînée bien sûr hihi)... on a passé le reste des intervalles entre les contractions à tenter de réaliser la même prouesse pour un prénom mâle, mais.... pas moyen. On a fini juste avant la poussée sur un "Artus" moyennement convaincant, juste avant que je démoule... une ravissante petite fille. Un truc de ouf.

    RépondreSupprimer
  45. Plume, ça aurait été comme un gant à ma Louise, mon petit tourbillon tout menu, sensible et délicat. Ils sont beaux, vos minots! J'aime beaucoup votre blog.

    RépondreSupprimer
  46. Oh j'aime beaucoup les prénoms de tes deux premiers enfants :) je pars en quête du prénom de la troisième !
    Notre première s'appelle Maxine, on toujours des remarques sauf des enfants qui ne tiquent pas du tout ^_^
    Je suis enceinte de notre deuxième fille on souhaite l’appeler Maë. On va encore nous dire que c'est un prénom de garçon ahah

    RépondreSupprimer

Allons chaton, tu ne vas quand même pas sortir sans faire un bisou à ta vieille tata !

Rendez-vous sur Hellocoton !