mercredi 2 mars 2016

A toi qui me juges


Être maman. 
Avant, j'avais des larmes qui tambourinaient aux carreau à chaque fois que j'imaginais comment ce serait après. Maintenant, j'ai toujours les yeux qui piquent, quand je vois ma fille se précipiter pour faire un biyou à son pitit fer qui est tombé boum dans le salon, ou mon fils me lécher la joue jusqu'au front pour me signifier qu'il m'aime bien (je suppose). Bon, je pleure aussi devant ma montagne de linge à plier, je vous rassure. 

Et puis desfois je pleure pas.

J'ai toujours voulu avoir une famille "nombreuse". J'ai toujours voulu avoir des enfants "pas trop tard". Avant je n'avais d'ailleurs aucune idée de ce que ça signifiait pour moi, "pas trop tard". Je n'avais aucune idée non plus du nombre, ou de l'écart d'âge idéal, des prénoms ou de comment on fait chauffer un petit pot. J'avais juste la certitude que "plus tard" je serais une poulouve.

Et puis un jour, le désir est devenu puissant, impérieux, comme si j'allais mourir demain ou que j'étais née ce matin. Ce jour-là, ça tombe bien, j'avais un garçon sous la main. Il est bizarre, il ne plait pas à tout le monde, et tant mieux. Moi j'ai lu les ingrédients, j'en connais la composition, il est à mon goût. Je l'ai choisi pour être la petite graine, l'arbre et le vent. Pour être ma chaussette sale par terre et ma deuxième brosse à dents. Le papa de mes enfants. 

Et puis comme ça tombe bien, on était d'accord, pour la tribu. Enfin à peu près. On avait une fourchette, et des prénoms. On voulait un fille, on voulait un garçon. On s'est concentré, on a bien visé (enfin lui, enfin on se comprend), du coup notre commande est arrivée exactement comme on l'imaginait, bien emballée dans un papier de vergetures. 

D'abord une fée magnifique, futée, joyeuse et têtue. 
Puis un lutin rigolo, charmeur, glouton et farceur.

Les mois sont passés, nos bébés deviennent des petites personnes fascinantes. 

Peut-être que les nuits blanches et les cacas jaunes nous manquaient, qui sait ?

Quelles qu'en soient les raisons, elles nous appartiennent, et elles sont bonnes. Nous avons décidé de mettre au monde un troisième enfant, qui puisse grandir avec les deux premiers que nous avons déjà la chance d'avoir. Une fratrie de trois crapules, d'âges proches, qui sortiront des couches ensemble, et qui auront leur bac ensemble (ou pas, d'ailleurs). Qui seront des ados ensemble, ou à côté, et qui deviendront des adultes de la même façon. Parce que c'est à ça que nous avons voulu que notre famille ressemble, point. Une famille de cinq personnes, avec deux chats, et un jour un chien, un âne et des poules. Et dans quelques années, un enfant d'ailleurs, qu'on ira chercher tous ensemble (sans les poules, peut-être). 

Nous faisons confiance à tout ce petit monde pour redéfinir les lignes de cette famille, chaque matin. 

Je n'ai pas de comptes à régler avec je-ne-sais quelle casserole émotionnelle de la cuisine du palier d'à côté. Je ne suis pas droguée aux hormones, je ne suis même pas mormone, ni catholique, ni rien du tout. Concernant la famille, la parentalité, me fiche des normes. Je ne suis pas soumise. Ni à lui, ni à eux, ni à vous. Je ne suis qu'une femme qui fait pousser des petits dans son jardin d'amour. Quelque chose de bien banal au final.

Allez les amis, on pète un coup, on ouvre une bière, tout va bien se passer.

31 commentaires :

  1. Moi je dis que ca donne bien envie :)

    RépondreSupprimer
  2. Ça a l'air de merveilleusement bien se passer même! Tu sais, il y a beaucoup de gens qui se fixent des objectifs irréalisables ou très lointains. Vous, votre bonheur est au pas de la porte, palpable, respirant la fleur d'oranger et les couches. Vous vivez votre rêve. Je ne vous souhaite pas d'être heureux, vous l'êtes déjà...

    RépondreSupprimer
  3. Je vais chercher mon décapsuleur briquet! Santé bordel!

    RépondreSupprimer
  4. Oula que ton post me parle ! J'ai trois enfants, désir du 4e... maman accomplie, ni catho ni autre juste mère... les critiques, les " encore ??? " je connais mais tu sais il faut vivre pour sois pas pour les autres ;) Belle vie à vous

    RépondreSupprimer
  5. Mais c'est tellement joli et bien écrit !

    RépondreSupprimer
  6. Si on réfléchit bien, le moment parfait pour faire un enfant, il n'existe pas. Il vaut mieux attendre d'avoir un vrai boulot, puis de passer en CDI, puis d'avoir deux ou trois ans d'ancienneté dans la boîte, et puis il vaut mieux être avec le papa depuis tant d'années, et puis, et puis, et puis.
    Moi ma fille est arrivée par surprise, et je m'en félicite tous les jours, parce que sinon j'en serais encore à me demander si c'est le bon moment, le bon papa, etc. Alors toi qui as la chance de savoir exactement ce que tu veux ... Ben c'est génial.

    RépondreSupprimer
  7. Cette recette là du bonheur me plait beaucoup. Je n'ai pas tout à fait les memes ingrédients sous la main mais je te la pique, on ne sait jamais, si jamais je perd la mienne !

    RépondreSupprimer
  8. Oh mais qu'il est beau ce billet ... <3

    RépondreSupprimer
  9. C'est ce type d'article à visage humain, écris avec le coeur qui me met du baume au coeur :) J'ai beaucoup aimé et je le partage!

    RépondreSupprimer
  10. C'est magnifique, il valait le coup d'être publié, ce billet laissé dans un coin !

    RépondreSupprimer
  11. Tu as bien fait de le sortir des brouillons! Vous allez vraiment former une bien belle famille, et les gens qui jugent sont sans doute des jaloux tout simplement. Ils auraient peut-être voulus atteindre le même bonheur sans oser le provoquer! ;) beaucoup de bonheur à vous (bientôt) 5...

    RépondreSupprimer
  12. c'est tellement bien écrit !! bravo

    RépondreSupprimer
  13. nan mais toi tu fais des gosses pour les allocs t'façons ! Comme moi quoi ! <3

    RépondreSupprimer
  14. Magnifique ❤️ Un bonheur de te lire ..
    J'aime j'aime j'aime ce billet!
    Quand je serais grande, je voudrais être Toi ��❤️

    RépondreSupprimer
  15. Au-delà du fond, auquel j'adhère complètement, et qui me fait des papillons dans le ventre, je savoure ta façon d'écrire à chaque fois que je te lis. Merci !

    RépondreSupprimer
  16. Vio la belle personne moi je dis 😙

    RépondreSupprimer
  17. joli billet ! :)

    RépondreSupprimer
  18. C'est beau et bienveillant ce que tu dis. Et t'as tellement raison. Ce qui est marrant c'est que de mon côté j'ai pris le contrepied des femmes de ma famille et j'ai préféré essayer d'autres trucs avant de faire (bientôt ?) un bébé de nous deux. J'aime la façon de dire que tu as trouvé le papa de tes enfants et j'aime la manière que tu as d'amener l'amour partout où tu écris !
    Plein de bisous et de bonheur !

    RépondreSupprimer
  19. Elle est magnifique cette photo ! Le texte aussi, comme toujours. Ça fait quelques temps que je suis ta vie, tes joies, tes déboires, et je prends enfin le temps de te passer un petit coucou. Moi j'ai 32 ans, 3 "bébés" de 7, 4,5 et 18 mois, un mari extra, un boulot, une maison en travaux, un chien et comblée par ma vie bien remplie. C'est toujours avec un énorme plaisir que je lis tes articles si...rock and roll ! Je te renvoi donc tout mon admiration et plein de bonnes ondes pour tes projets à venir. Merci de nous faire sourire de ces situations qui nous désespèrent parfois en tant que parents. Le recul ça s'apprend chaque jour, et ça fait un bien fou de voir que c'est chez tout le monde pareil. Vive la famille, vive les bébés, vive toi (et vive moi, on est jamais mieux servi que par soi - même :-p)

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,

    C'est un joli texte, bien écrit et tellement juste... du moins je le considère juste. Le jugement des autres je suis comme toi je m'en fiche un peu .. non beaucoup en fait. Vos enfants sont semblent heureux, épanouis, et votre famille heureuse. C'est bien le principal, les autres, ceux qui jugent, qui font des remarques et autre : on s'en tamponne l'oreille avec une babouche ( quoi personne n'a reconnu le donjon de Naheulbeuk ? ;)).

    Isabelle

    RépondreSupprimer
  21. tellement bien écrit . clap clap

    lucie alias modeuse timbrée
    http://www.modeusetimbree.fr/

    RépondreSupprimer
  22. Mais quelles vergetures ?! Ta photo est juste sublime ! Je l'affiche en poster chez moi !
    Moi je suis issue d'une fratrie de trois: mon frère ainé, moi 1 an et 3 jours plus tard, suivi du petit dernier 2ans après.
    Je garde des supers souvenirs de mon enfance, et je tenais à écrire qu'être rapproché c'est top, je suis sûre que tes enfants plus tard te remercierons^^

    Une admiratrice. (Quand tu écriras ton premier bouquin pense à me réserver le premier exemplaire, dédicacé of course).

    RépondreSupprimer
  23. Tu m'as tuée avec ces mots : "Moi j'ai lu les ingrédients, j'en connais la composition, il est à mon goût. Je l'ai choisi pour être la petite graine, l'arbre et le vent. Pour être ma chaussette sale par terre et ma deuxième brosse à dents. Le papa de mes enfants. "
    C'est tellement beau que je ne trouve pas les mots pour te dire comme c'est beau !!
    J'aime tellement tellement te lire. Merci d'exister <3

    RépondreSupprimer
  24. C'est superbe ! Vraiment, c'est très joliment dit.

    RépondreSupprimer
  25. y a t'il quelque chose à rajouter à ces mots ??? je ne crois pas. Il y aura toujours quelqu'un qui jugera, qui saura mieux faire, qui sera meilleur.... alors, à mon humble avis, leur balancer ce bonheur simple mais tellement vrai à la tronche est la meilleure reponse. Moi aussi, j'ai eu droit aux critiques à l'annonce de la 3 eme grossesse mais dans l'autre sens (tu te remets dans les couches alors que tu en ai sorti depuis un moment???? t'es folle !!!!) Mais quand je vois ma fille en admiration devant ses freres et eux, gaga de cette petite chipie, je sais qu'on a bien fait ! et c'est tout ce qui compte. bisous à tes trois adorables marmots beaux comme des soleils, à Mr Pantoufle et à toi-meme.

    RépondreSupprimer
  26. Alors deja je ne vois pas en quoi avoir trois enfants pourrait poser probleme... alors que penser de ceux qui en ont 4 5 6... !!! Mon dieu mais des FOUS !
    Vous etes heureux et bien a 5... voir 6... peut etre avec des poules et un ane et CEST TANT MIEUX !!!! et puis merde chacun fait ce qu'il veux et heureusement dailleurs !!!
    Longue vie a vous !

    RépondreSupprimer

Allons chaton, tu ne vas quand même pas sortir sans faire un bisou à ta vieille tata !

Rendez-vous sur Hellocoton !