mercredi 3 février 2016

Lettre ouverte au type qui dessine les vêtements de maternité

Mon gars,

J'ose enfin prendre la plume pour m'ériger en porte-parole autoproclamée d'une colère internationale qui gronde et résonne dans les bas de contention de beaucoup trop de mes consœurs. Ce n'est plus possible. Nous devons réagir, protester, nous soulever ! 

Une seconde, je m'extirpe du canapé pour lever le poing en l'air, si tu veux bien.

Arf. Finalement non, je vais y rester, j'ai la tête du bébé qui appuie sur ma symphyse pubienne depuis deux semaines et ça m'arrache la gueule à chaque mouvement, déjà qu'en temps normal j'ai l'air d'un buffle asthmatique gonflé à l'hélium... Tu comprends, je souhaite rester digne pour t'incendier publiquement.

Bref. 

Cher type qui dessine les vêtements de maternité, une bonne fois pour toute, sache-le :

J'ai peut-être des goûts de chiottes (après tout, j'aime bien Desigual).

MAIS. Personne n'a envie d'aller boire un verre en terrasse avec un t-shirt à message débile écrit en flocage de mauvaise qualité autour du nombril. Personne n'a envie de devoir choisir entre un pyjama et un pyjama pour aller au bureau le lundi matin. Personne n'a envie de vivre en survêtement pendant neuf mois. Ni en legging, d'ailleurs. Pitié. Et par-dessus tout, personne n'a envie de claquer le PIB du Burundi pour s'offrir enfin une tenue chouette et bien coupée qui ne va servir qu'une demi-année.

Au départ je pensais que tu agissais dans mon intérêt en ne créant que des vêtements informes confortables et passe-partout. Mais aujourd'hui j'ai compris,  tu sais, et j'en suis persuadée : tu es moche, tu vis seul dans une grotte humide et mal éclairée au fin-fond du massif central, et surtout tu n'aimes pas ta maman. Je me chargerai donc personnellement de te châtier en t'obligeant à avaler une salade de bouchons muqueux au petit déjeuner, demain matin. On fait comme ça ?

Merci, bisous, cordialement, patati et patata.


Signé Vio et toutes ses copines imbibées d'hormones et de tisane de fenouil.

______________________


Pour les deux autres gnomes, je me suis toujours débrouillée avec le strict minimum : un seul pantalon de maternité, et une unique paire de collants (si, si). Avec un peu d'imagination et une jolie ceinture, il y a toujours moyen de détourner sa garde-robe pour trois fois rien en attendant la ponte.

Mais je vis ma dernière grossesse, et j'ai envie de me faire plaisir. 

Alors voilà, au bout de dizaines d'heures de surf sur les ondes de l'Internet (j'ai même été contrainte de coller mes gosses devant l'intégrale de Tchoupi avec un paquet de croquettes, c'est pour dire) sans faire de pause pipi, j'ai réussi à dégoter quelques pièces pas dégueulasses du tout, à des prix raisonnables. Ce n'est pas une sélection sponsorisée. Je partage juste parce que c'est bientôt la fin des soldes et que je suis mignonne. 

 - Chez Esprit et Noppies -

Parce que, même si elle souligne mes cuisses qui se touchent quand je marche et mes mollets de footballeur sous testostérones, la coupe slim me va bien. 

- Ici et chez Envie de Fraise -

Parce que je rêve d'une jupe fluide qui ne fasse pas sac à patates, assortie à un t-shirt moulant qui souligne bien mes nichons démesurés.

 - Collants Mamsy chez Mum to Be Party -


Parce que je veux rendre hommage au génie qui s'est levé un matin en se disant que les femmes en cloque avaient peut-être aussi besoin de fantaisie.

- Chez Milker -

Parce que, même si elle est un peu chère, elle est à la fois féminine et pratique (et je ne crache pas sur l'idée de pouvoir nourrir mon gamin sans avoir besoin de me désaper entièrement au milieu du tramway en plein mois de décembre). 


Bien. 
Maintenant je vous laisse, il faut que j'aille vendre mes fesses au bord de la nationale pour assouvir mes soudaines pulsions modesques.

16 commentaires :

  1. Ah ah !!!! tu as tellement raison !!! entre les jeans mal coupés et l'éternelle marinière de grossesse,pas évident de se trouver des vêtements sur la fin de grossesse ... levons le poing !

    RépondreSupprimer
  2. Tu devrais aller jeter un oeil chez H&M ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Lances ta propre collection!!
    Vu que tu es fun et bigarrée, je serais cliente!
    La bise

    RépondreSupprimer
  4. Violaine (oui, c'est mon vrai nom)3 février 2016 à 15:02

    Et les marques de fringues de grossesse qui s'arrêtent au 44, on en parle ? Parce que, oui, les grosses aussi font des enfants, et ont envie de bien s'habiller, même avec un gros ventre!
    Déjà que, en temps "normal", c'est pas évident de s'habiller, mais si, comme moi il y a deux ans (déjà!!!) on cumulé grande taille (48-50) et très gros ventre (des jumeaux), c'est mission impossible !
    Bref, faisons la révolution!
    Et sinon, j'ai dit que j'adore ton blog????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Big up! Le 48 grossesse quelle poisse!

      Supprimer
  5. Ici, c'est le Moodkit qui a sauvé ma vie de grosse baleine et - accessoirement - celle de notre allaitement (trop pratique pour peu que la fringue par-dessus soit un tantinet adaptée elle aussi au déballage du sein)

    http://www.moodkit.com/

    Alors oui c'est pas donné-donné, mais en se débrouillant bien on peut en trouver un soldé ou en promo (ce que j'ai fait) et honnêtement la qualité du chose vaut le coup (même pas enceinte c'est du bonheur sous les fringues) (:

    RépondreSupprimer
  6. C'est bien simple : enceinte je n'ai quasiment pas porté de vêtement de grossesse tant leurs looks me deprimaient. Autre souci :suis un petit format sapé en taille 34 et ben bon courage pour trouver bonheur dans cette taille. A part une jupe et un jean chez l'âne vert j'avais trouvé que dalle et je suis allée jusqu'au bout avec mes fringues habituelles.

    RépondreSupprimer
  7. Ah... Envie de fraise! Le kit de survie de la femme enceinte! Bravo pour cet article , j'ai bien ri (poke my perinée)
    En revanche, Desigual, non c'est pas possible, raisonne-toi!

    RépondreSupprimer
  8. Ouais révolutioooon!!! Mais tu sais, il y a pire: faire une taille 48 PUIS tomber enceinte....une galère pour trouver même quelque chose de moche alors un truc joli n'en parlons pas!

    RépondreSupprimer
  9. Super article! Il y a aussi des choses pas mal chez Asos avec leur marque Asos Maternity! J'ai fini par ne m'habiller (presque) que là!

    RépondreSupprimer
  10. Si jamais tu n'as pas déjà regardé:
    H&M fait des bons jeans qui tiennent.
    La collection maternité de C&A est (étonnamment) pas mal du tout.
    Et Asos est juste dément ;)

    RépondreSupprimer
  11. Tu as raison c'est de la folie de trouver de bonnes fringues sans y laisser le placenta... Et puis tu trouves que sur internet. Et c'est pas pratique pour savoir si le jean qui te plaît à peu près va t aller. Alors je comprends et courage.

    RépondreSupprimer
  12. Big up! Une horreur la plupart du temps. En plus d'être chers, les vêtements de grossesse sont de mauvaise qualité, pfff... Aucun intérêt d'investir pour plusieurs grossesses.
    Heureusement, que c'est bientôt fini... Ah bah non, il me faut des hauts pour allaiter et là aussi, dur dur!

    RépondreSupprimer
  13. Besoin de lingerie aussi (pendant la grossesse mais aussi l'allaitement ) !

    RépondreSupprimer
  14. je confirme quand on fait du 46- 48 c'est un miracle de trouer des vêtements corrects et je ne parle pas des soutien gorge grande taille pour l’allaitement q...quand on est ronde faut être riche 'est pas de la discrimination ça

    RépondreSupprimer

Allons chaton, tu ne vas quand même pas sortir sans faire un bisou à ta vieille tata !

Rendez-vous sur Hellocoton !