jeudi 25 février 2016

Alpinisme

Comme beaucoup d'entre-toi, en particulier lorsque j'ai un bouton chelou sur le coude ou que je suis enceinte, j'aime bien aller chercher des informations sur Internet. Si possible, dans des endroits fiables, où je peux trouver des réponses scientifiques à mes questions tordues. Du sérieux, quoi. Genre Doctissimo.

(Non.)

Récemment, j'ai demandé "Okay Google, j'arrive à glisser un index dans mon cervix, qui me semble d'ailleurs plus ramollo qu'une pana cotta sans gélatine, est-ce que tu crois que j'ai quand même des chances d'arriver à terme bordel de nouille ?"

Google ne m'a pas répondu, Google dormait probablement, rapport au décalage horaire avec la Silicon Valley. Du coup c'est son petit cousin qui m'a répondu. Tu le connais, c'est le neuneu de la famille, celui qui lit le Closer de mars 2011 dans la salle d'attente du dentiste en mâchant son chewing-gum bourré de xyliton E967 la bouche ouverte. Il s'appelle Forum Féminin.

Forum Féminin a lu ma question en tortillant nerveusement une mèche de cheveux autour de son doigt. Deux fois. Puis il a levé un sourcil parfaitement épilé jusqu'au plafond avant de débiter d'une traite :

"Espèce de folle, comment t'as fait pour toucher ton col de l'utérus toute seule ? C'est pas possible, de toute façon, tu dois confondre avec les grandes lèvres ou la prostate, il faut au moins être gygy pour savoir ce genre de choses, genre toi t'as juste ton bac et tu crois que tu sais comment c'est fait à l'intérieur de ta chnouf, laisse moi rire, beurk, en plus c'est dangereux, et si tu continues à tu vas provoquer ton accouchement grosse débile, et ce sera bien fait pour ta gueule de déviante."

J'ai fermé mon ordinateur. 

Tu comprends, je me marrais tellement que j'aurais pu provoquer mon accouchement.

J'ai pissé un peu dans ma culotte et beaucoup dans les toilettes.

Puis j'ai ré-ouvert mon ordinateur.

En fait, je ne sais pas trop si je suis amusée, choquée ou en colère. Mais j'ai envie de réagir. D'ailleurs si ça se trouve t'as tapé la requête "je tripote mon col de l'utérus avec mes gros doigts dégueulasses le mardi matin sous la douche" dans ton moteur de recherche. Et avec un peu de chance, c'est moi qui vais te répondre à la place de l'autre teubé.

Je ne suis pas docteur, ni médecin, ni sage-femme, ni plombier. Pourtant, je me permets de te donner mes conseils et mon avis. Pire : je me considère légitime pour le faire.

Est-ce qu'il est possible de toucher son col de l'utérus toute seule comme une grande ?

Oui. A priori, si ton vagin ne mesure pas soixante centimètres de profondeur et que tu possèdes ne serait-ce qu'un doigt en état de fonctionner, techniquement c'est possible. C'est une chose qui s'apprend.


Est-ce que j'ai le droit de toucher mon col de l'utérus toute seule comme une grande ?

N'oublie pas que ton mec va taper dedans avec son gland (il désinfecte son gland avant l'amour, ton mec ?), et que tu autorises peut-être le stationnement de tampons au chlore juste devant le portail. Personnellement, je considère que si je permets à la moitié de l'équipe médicale du service de gynécologie-obstétrique de fourrer son majeur dans mon intérieur, ouais, j'ai carrément le droit de faire pareil. 

Est-ce que c'est sale ?

Moins que de toucher ton écran de smartphone pour descendre ton fil Instagram. 

Comment on fait ?

Si tu as confiance en ta sage-femme et que tu n'es pas trop timide, n'hésite pas à lui demander de te montrer comment faire. C'est aussi son rôle. Je t'assure que la plupart sont ravies de partager ce savoir. Mais si tu es plantée là, en train de me lire, c'est probablement parce que tu cherches des réponses concrètes et immédiates qui ne nécessitent pas d'adresser la parole à une tierce personne, alors approche-toi mon enfant et laisse-moi t'expliquer comment je fais...


Il faut trouver une position confortable, évidemment. Mais pour te faciliter la tâche, il faut aussi que cette position "raccourcisse" la distance à parcourir entre l'entrée de ton vagin et le fond, et favorise la détente de ton périnée. Je ne t'apprends rien si je te dis qu'à l'intérieur de toi c'est à la fois vivant, malléable et musclé. Tu te sers probablement de ces facultés pour gérer ton plaisir pendant que tu fais l'amour. Bref. Donc moi, pour atteindre mon col sans finir avec une tendinite, préfère m'accroupir, le dos contre un mur pour garder l'équilibre (c'est d'autant plus important quand on est en mode Moby Dick à 31SA). On peut aussi rester debout, avec un pied posé sur une chaise. Mais peut-être que toi, tu seras plus à l'aise en faisant le poirier sur ton canapé, qui sait. Feel free avec ton frifri. 

Pense aussi à faire pipi avant, ça sera plus facile.


Mais attend, rappelle-moi pourquoi on fait ça, déjà ?

Aller prendre des nouvelles de ton col de l'utérus peut s'avérer utile pour savoir où tu en es dans ton cycle, notamment si tu essayes de concevoir un bébé (grande folle). Pendant la grossesse, ça permet de se rassurer si on a peur. En fin de grossesse, ça sert à déceler les premiers signes de travail : ton col se modifie souvent dans les jours qui précèdent l'accouchement. Et le jour J, ça peut t'encourager de sentir réellement ton col s'effacer puis s'ouvrir, histoire de réaliser que tu n'es pas en train de vivre un putain de calvaire pour rien

Au-delà de ces préoccupations relatives à la maternité, c'est toujours intéressant d'apprendre à se connaître. Après tout, c'est ton sexe, hein. Tu peux aussi vérifier que ton stérilet est toujours en place, par exemple, en allant toucher les fils qui dépassent. Et c'est quasiment indispensable de connaître cette zone pour positionner ta cup comme une championne du premier coup.

Okay. Et alors, il est où ce col ? 

Visite guidée, c'est parti. D'abord tu te détends. Ensuite, avec ton index, tranquillement, tu vas jusqu'au fond du fond du fond de ton vagin. Autour de ton doigt, tu sens les parois. Et au bout, il est là, c'est ton col ! Tu dis bonjour ? Il a la forme d'un donut, grosso modo. Ou d'une bouche qui fait un duckface. Si tu n'as jamais accouché par voie basse, il est parfaitement lisse et régulier. Sinon, il l'est moins. Tu peux en faire le tour délicatement, et remarquer au centre un petit creux. 

Figure 1 : Cervix d'une licorne primipare en début de travail.

Ton col est peut-être ferme (comme le bout de ton nez), moyennement ferme (comme ton menton) ou mou (comme ta joue). Il peut également être haut (loin) ou bas (plus proche de l'entrée du vagin), postérieur (tourné vers l'arrière, vers ton rectum) ou centré. Tous ces paramètres sont difficiles à apprécier la première fois. Mais à force de pratiquer cette méthode de dépravée, tu vas te créer une bibliothèque sensorielle et promis, tu vas devenir incollable. 

Est-ce qu'il y a des précautions à prendre ?

Le vagin est un organe sensible et susceptible. Pour ne pas déranger l'équilibre de la flore et la faune qui vit là-dedans (tes petites bactéries sont chez elles aussi, hein), le mieux c'est d'éviter de ramener des indésirables. Heureusement c'est facile : il suffit de se laver les mains correctement. Sans vernis, et avec des ongles courts, c'est encore mieux. Moi je fais ça dans la douche, en général, si tu veux tout savoir.

Et pendant la grossesse, alors ?

D'après ma sage-femme il n'y a pas de raison de se priver d'une auto-auscultation quand on est enceinte. Le tout c'est de rester raisonnable (Nooon ? Dingue !). Il ne s'agit pas d'aller trifouiller ton intérieur comme une brute toutes les deux heures, mais d'effectuer des contrôles de temps en temps. Une fois par mois par exemple, c'est largement suffisant, surtout au début. Et en fin de grossesse, c'est extraordinaire de pouvoir sentir la présentation de ton bébé (sa tête) qui appuie. Enfin perso, ça m'a toujours fichu la larme à l’œil de me dire "il est juste là". Je trouve ça tellement dommage de se priver de ce genre d'expérience. 

Cela dit, évidemment, c'est du bon sens : Si tu es alitée à cause d'une menace d'accouchement prématuré, il vaut mieux éviter de t'introduire quoi que ce soit hein. Que ce soit une kékette, une carotte ou un index. Mais ça, ton médecin te l'aura dit avant moi. 

BREF.

Voilà. 

Si tu en as envie et que tu n'as pas de contre-indication médicale, mais bordel qu'est-ce que t'attends, touche-toi ! 

J'en ai tellement marre de lire des conneries puritaines partout. J'ai commencé à écrire ce billet sans trop savoir ce que j'allais y mettre. Simplement avec l'envie de partager avec vous mon expérience. Parce que moi aussi, il y a quelques années, je me suis demandée si j'étais pas une meuf bizarre et dégoûtante. Parce qu'à ce moment-là j'aurais aimé savoir que non, en fait j'étais juste normale.

Finalement, je me rends compte que ce billet ressemble à un cours magistral mal préparé. Mais loin de moi l'idée de paraître condescendante ou connasse sans dents. La forme importe peu, et l'idée est là :

La curiosité de soi, c'est la porte ouverte à tellement de fenêtres...

Et toi :
Comment va ton col ?

P.S. : Si tu veux creuser le sujet, tu peux aller mater la galerie très instructive de The Beautiful Cervix Project qui recense des photos de cols de l'utérus prises par plein de nanas différentes et classées par catégories (le cycle normal, la grossesse, les pathologies, etc). 

9 commentaires :

  1. J'adore ^^
    Personnellement, j'utilise cette méthode pour connaître mon cycle quand je souhaite tomber enceinte (et ça marche plutôt bien) et pour placer ma moon cup correctement.
    Je n'ose pas avec le stérilet, j'ai peur de le faire bouger en touchant les fils ... mais de ce que tu en dit, c'est relativement irrationnel.
    Par contre, je n'y aurais pas penser pendant la grossesse, mais effectivement, ça pourrait être une idée. Surtout que j'ai un mariage de prévu en plein dans ma zone ddpa, ça pourrait être un indicateur de plus pour savoir si j'y vais ou si non, je suis vraiment trop "instable" pour tenter le coup ... Bon, j'ai quelques mois pour m'entraîner et connaître un peu l'état de mon col durant la grossesse ^^

    RépondreSupprimer
  2. Ah mais merci ! Enfin un discours de fille qui n'a pas peur de sa propre intimité, ça fait du bien :) Celà dit je trouve que depuis quelques années le discours des filles de mon entourage sur leur rapport à leur vagin évolue, notament grace à la coupe menstruelle qui se démocratise et qui "oblige" la femme à faire un minimum connaissance avec son sexe. OUF !

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi pas !? Je n'y avais jamais pensé en fait... Et pour ma part je ne vais pas le faire, parce que j'ai déjà du mal à me détendre, alors après je vais me mettre à psychoter : Houlala mon Dieu, mon col est trop mou / ouvert / je le trouve pas ! Y'a un problème euh Mme la sage femme !!!
    Non, je ne me fais pas assez confiance !

    RépondreSupprimer
  4. "Cervix d'une licorne primipare en début de travail" 😁😁 je vais pas m'en remettre !!!

    RépondreSupprimer
  5. J'ai jamais pensé à aller voir pendant le grossesse tiens ! En fait c'est surtout pour placer ma cup que je vais par là bas, du coup logiquement pas pendant le mode baleine.

    RépondreSupprimer
  6. Waouh! merci pour cet article; c'est bon et important d'en parler...puis avec autant de simplicité, c'est encore plus appréciable.

    Tu m'étonnes que de sentir bébé "juste là" avant la grossesse, ça te fasse pleurer. Ça doit être magique!

    J'aime beaucoup que tu publies autant en ce moment :)

    RépondreSupprimer
  7. Moi non plus je n'y avais jamais songé auparavant. Pourtant, ça m'aurait largement rendu service quand j'étais enceinte de ma fille et que j'étais rendue tous les deux jours chez la sage-femme pour savoir où en était mon col car je n'en pouvais plus d'attendre!

    RépondreSupprimer
  8. Mais!! Ouii! touchons-nous! et arrêtons de considérer cet endroit comme un antre sacré qu'il ne faut absolument pas comprendre et explorer... Enfin bon.. j'dis ça et je l'ai jamais fait lorsque j'étais enceinte. J'aurais bien aimé savoir que c'était possible d'ailleurs. Moi aussi ça m'aurait évité bien des aller-retours à l'hôpital. D'autant que malgré un col ouvert et modifié j'ai dû être déclenchée 5 jours après terme... Grrr

    RépondreSupprimer
  9. Sacré tuto ! C'est grave si on ne touche aucun fond et qu'on ne trouve pas de donut ? Est-il possible d'être équipée d'un labyrinthe ?!

    RépondreSupprimer

Allons chaton, tu ne vas quand même pas sortir sans faire un bisou à ta vieille tata !

Rendez-vous sur Hellocoton !