lundi 18 janvier 2016

Super astuce pour manger ses pâtes !

Salut. Je ne parle pas, mais je sais passer l'aspirateur (même dans les petits coins dégueulasses que maman oublie délibérément) et me servir d'un clavier d'ordinateur. Je suis un garçon moderne.

Je disais donc, salut.

Maman m'a raconté que plein de gens de l'Internet avaient suivi mon aventure avec émotions. Elle a l'air toute étonnée à chaque fois qu'elle parle de vous. Je ne sais pas trop si vous êtes des copains ou autre chose, mais vous avez l'air d'être un paquet. Desfois ça la fait pleurer. Ma mère est bizarre, mais elle ne le sait pas. Un jour je serai blogueur (à mi-temps avec inventeur d'aspirateurs magiques) et j'écrirai un billet qui cartonnera et que j'intitulerai "ma bizarre". Bref.

Je disais donc salut, je viens vous donner des nouvelles de mes blessures. Parce qu’apparemment ça vous intéresse plus que le ménage (ce qui est curieux).

Ça fera bientôt un mois que je me suis brûlé. Mes plaies sont beaucoup moins étendues qu'au début, et la majorité se sont refermées. J'ai maintenant la peau marbrée de rose et de blanc, du téton gauche jusqu'au poignet. C'est hyper original. Peut-être que ça va rester. J'espère que ça plaira aux filles (si tu es une fille, tu peux me donner ton avis dans les commentaires). Mais il reste une petite zone, de la taille d'une pièce de 2€ (en chocolat), qui es encore ouverte et rouge. Elle cicatrise très lentement. C'est ici que les médecins ont hésité à me faire une greffe. Et c'est ici que j'aurai une cicatrice. Ma première cicatrice de guerrier. Mes parents disent qu'à chaque fois qu'ils verront mon bras, ils se rappelleront combien je suis fragile, et combien tout est fragile (comme les verres en cristal dans le cagibi, à côté des serpillières, tu vois ?).

Maman pleure parfois. Mais il paraît que c'est le bébé dans son ventre qui fait de la rétention d'eau, et après la grossesse lui sort par les yeux, enfin j'ai pas trop compris.

J'ai toujours un pansement quotidien. Je m'habitue. Je connais les étapes du protocole par cœur. Je sais quand ça pique et quand c'est froid. Mais je ne dis plus rien, parce que je sais aussi quand ça termine. Et même, je vais vous dire, c'est moi qui enlève la bande et qui tiens le tube de Flammazine. Je suis très sérieux.

J'espère que ce sera bientôt fini.
Il me reste un tas de moutons de poussière à apprivoiser.

Mais je vais beaucoup mieux.
Ne vous inquiétez plus pour moi.
Je ne souffre plus.
Je suis grand.
Hein maman, je suis grand.

Pour vous remercier d'avoir été si nombreux à vous préoccuper de mon sort, et à écrire des jolis mots à ma mère (tiens, la voilà encore qui pleure dans son tablier), je consens à partager avec vous ma technique spéciale et super efficace pour manger les pâtes complètes bio plus vite que son ombre !

C'est facile, même si t'es neuneu : On les met au bout des doigts, et après on les gobe. En plus ça évite de salir sa fourchette, et ça donne du goût (personnellement j'adore la saveur crottes de nez).


Signé Lardon.

8 commentaires :

  1. Hey, tu sais quoi Lardon? Tu peux même te faire une main-pâte et c'est encore plus rigolo!
    (essayes cet été avec les framboises, tu kifferas!)
    T'es drôlement courageux tu sais! Ca doit venir de tout l'amour que tes parents t'ont insufflé (sans aspi) (ouais).

    RépondreSupprimer
  2. Mdr. Oui je rigole toute seule devant mon écran.
    Un billet bien drôle, mais quel talent cher Lardon, tu es sur la voie de ta génitrice !!
    Je suis très contente de savoir que tu vas mieux, bientôt tout ça ne sera qu'un souvenir.
    Gros bisous Joli cœur, et merci pour ton astuce pour manger les pâtes !!

    RépondreSupprimer
  3. Super, merci Lardon pour cette mega astuce, est-ce que tu sais si ça marche aussi quand on n'a pas de crotte de nez sur les doigts ?
    Des bisous à toi. Et à ta maman qui fait de la retention d'eau des yeux.

    RépondreSupprimer
  4. T'as pas besoin de parler mon tiot, t'as plein de jolis mots dans la tête, c'est pas grave si pour l'instant t'en as pas dans la bouche.
    T'inquiètes pas, les filles, elles aiment bien ça les cicatrices sur les gars, ça fait aventurier. Quand t'auras l'âge de draguer, tu pourras leur dire que tu t'es fait attaquer par un loup dans les steppes russes ou bien par un requin pendant une compét' de surf (comme tu préfères) et que c'est toi qui as gagné.
    Pi un jour, quand tu trouveras LA fille, tu lui diras la vérité : que c'est juste un accident tout bête quand t'étais môme et que tu as été le plus courageux des petits lardons. Et ptet qu'à ce moment là, elle va pleurer un peu, comme ta maman.
    Et plus tard, tu deviendras le super papa d'un super gamin et un jour, il se fera mal aussi. Peut-être un peu plus, peut-être un peu moins et ce jour là, tu comprendras enfin pourquoi ça pleure les filles.
    Tiens bon en tout cas, parce que tu y es presque, t'as fait le plus dur !
    Je t'envoie tout plein de gros bisous <3

    RépondreSupprimer
  5. Et donc, des pâtes au Lardon !

    RépondreSupprimer
  6. OOOOOOH mon lardon, comme je suis trop contente que tu ailles mieux !!!! Mon lardon à moi -qui maintenant est devenu un très grand lardon !- il lui est arrivé la même mésaventure, et moi aussi j'ai beaucoup pleuré, comme ta maman qui fait de la rétention des eaux qui sortent par les yeux, mais aujourd'hui avec ses super méga belles cicatrices il frime grave devant les copains et les copines !!! Je te fais des bisous lardons et puis aussi fais un bisou pour moi à ta maman qui est super courageuse ! Tu lui feras hein ?

    RépondreSupprimer
  7. Tellement tellement heureuse de lire cet article. Merci.
    Paillettes, cœurs (violets) et licorne (avec les doigts) (non, l'inverse) (bref).

    RépondreSupprimer
  8. Il est pas mal du tout ce petit Lardon.... On le ferait bien revenir avec de la carbonara... Je dis ça, je dis rien....

    RépondreSupprimer

Allons chaton, tu ne vas quand même pas sortir sans faire un bisou à ta vieille tata !

Rendez-vous sur Hellocoton !