dimanche 27 septembre 2015

Les zizis et zézettes libres (billet consensuel)

Depuis un paquet de temps, et surtout depuis que je suis maman, j'attache de l'importance à la mixité entre les enfants, et à l'égalité entre les zizis et les zézettes. Il ne s'agit pas de gommer les particularités qui font qu'un gosse est une fille ou un garçon, il ne s'agit pas de les tyranniser non plus, simplement de leur offrir la liberté d'évoluer sans les contraintes que leur imposent déjà assez les clichés véhiculés par la télé, les pubs et les vieux. 

Par exemple, si ma fille veut être une princesse à paillettes chevauchant une licorne qui pète des arcs-en-ciels pour son anniversaire, elle le sera. Comme toutes les mamans, j'ai envie de lui faire plaisir. Mais j'aimerais qu'elle soit absolument certaine d'être libre de choisir le thème de son anniversaire comme elle l'entend : l'astronomie, le jaune, la pizza... ou les princesses. Peu importe. Je voudrais qu'elle comprenne que pour moi (et pour son père, ça va de soi), c'est pas bizarre, c'est juste fun. De la même façon, si mon fils veut faire du judo, de la poterie ET de la danse classique après l'école, je ne vois pas où est le problème (ah si, en fait, je vois : le problème est financier). Et puis si ça se trouve, il fera du foot. Ou peut-être que ce sera sa sœur. Ou pas. Je m'en fiche. J'ai une fille, j'ai un garçon, ils ne sont pas identiques, mais ils sont égaux.

Non mais attend je te vois, je sais que ça a l'air culcul dit comme ça, on dirait que je prêche la foule avec mes arguments de comptoir et mes bons sentiments à la guimauve, là. Mais sérieux, je ne pensais pas entendre un jour "Ah bon ? C'est une petite fille ? Pardon, je croyais que c'était un garçon, parce qu'elle a un pantalon bleu." (SI SI.) Ou encore : "Oh mon chéri, il ne faut pas pleurer comme ça, hein, t'es fort, t'es un bonhomme !", "Attention Jean-Gonzague, regarde devant toi, il y a une petite fille, les petites filles c'est fragile.", et pour finir (je sens que t'en as marre) "Moi, mon papa il passe pas l'aspitateur, parce que c'est pas une maman mon papa hein." (Ces extraits vous sont offerts par le collectif des oreilles qui saignent traînent au parc à l'heure du goûter.) 

BON.



Et maintenant, comment qu'on fait, dites voir ?

Toi, tu fais comme tu veux. Mais moi, je milite en pyjama dans mon salon pour que tout le monde ait accès aux mêmes choses. Pour mes grumeaux personnels (18 mois et 30 mois), finalement ça se résume à peu de choses : les jouets. Il n'y a pas de jouets "de fille qui pleurniche et dessine en chantant", ni de jouets "de garçon cré cré fortiche qui salit ses baskets". Il y a des jouets rangés par thèmes : loisirs créatifs, jouets en bois, jouets d'imitation, etc. Ou pas rangés du tout, ça dépend des jours. Et puis c'est tout. Chacun se débrouille. Je n'interdis pas les poupées, ni les tracteurs (faudrait être un peu concon, non ?), je veux juste que chacun puisse jouer avec, s'il en a envie. Je ne dis pas que j'ai raison (je me contente de le penser). Après, c'est sûr, en tant que blogueuse bobo écolo prout, j'avoue que je préfère largement un joli jouet en bois peint à la main par un type en réinsertion, plutôt qu'un truc en plastique fabriqué par un marmot qui fait tut tut (le jouet, pas le marmot). Mais au fond, le plus important, c'est que mes enfants soient contents. EVIDEMMENT. 

Bref.



Et toi, tu fais comment ?
Lardons grand format ou mini-bidules :
Qu'est-ce qu'ils aiment ?

12 commentaires :

  1. Je découvre ton blog et cet article qui me plaît tellement! Ici un p'tit boy de 7 mois qui a autant de t-shirt rose et violets que bleu dans sa garde robe et idem pour les jouets! Et s'il veut se déguiser en preux chevalier ou en princesse qui pète des paillettes quand il sera plus grand pas de problème!

    RépondreSupprimer
  2. Les gens en général ont toujours tendance à cantonner les filles d'un côté et les garçons de l'autre. Je me suis limite faite enguirlander à la mater" parce que " comment voulez vous qu'on sache que c'est une fille si vous l'habiller en bleu ! " J'en suis resté toute conne...
    Chez nous il n'y a pas de jouets filles/garçons , il y a des jouets c'est tout.
    Mon Boy a toujours adoré jouer à la dînette, à faire ses courses, encore aujourd’hui il me pique mes Polly Pockets de temps en temps. Il sait pertinemment que le principal c'est qu'il s'éclate. Mais j'ai noté quand même que plus il grandit, plus il craint les moqueries si il joue avec " des trucs de filles ".
    Et pour Willow la question ne se pose même pas, si plus tard elle choisira Batman comme doudou , grand bien lui en fasse.

    RépondreSupprimer
  3. Très bon article.. je me suis bien marrée.
    Pour ce qui est du bichon, elle adore jouer aux camions et passer des heures à regarder les mecs bosser sur les chantiers. La construction, c'est son truc.
    Après, pour ce qui est d'aider maman ou papa à faire la cuisine, c'est son truc aussi.
    Je pense juste qu'il faut les laisser faire ce qu'ils veulent. Après tout, maintenant, les nanas bricolent autant que les mecs font tourner des lave linges, alors les histoires de "petits garçons habillés en bleu et qui ne pleurent pas" et des "petite filles avec des noeuds roses qui ont forcément des anglaises et qui pleurnichent", je pense que c'est surtout une histoire de "génération".
    Et pour ce que tu entends au parc,bein... je crois qu'il y a juste des cons partout... quelque soit la génération ;-)

    RépondreSupprimer
  4. je suis entièrement d'accord avec toi.
    Et je suis heureuse de voir mon fils passer l'aspirateur et essuyer la vaisselle du haut de ses 18 mois.
    Mais j'avoue j'ai loupé un truc, moi la maman visant l'égalité....Ma fille adore le rose, pire elle l'a associé à elle...C'est arrivé bêtement, j'étais la première à dire que les bavoirs rose pouvait aller au deux, mais machinalement je lui mettais à elle....Son essuie c'est le rose....Et patatra ce qui devait arrivé, arriva.
    Bon j'essaie de rétablir la chose, en leur proposant d'autres couleurs....
    Mais pour le reste tout pareil, des jouets par thème.
    Si pour l'instant, le petit gars veut essayer un pince à cheveux, grand bien lui fasse...

    RépondreSupprimer
  5. jouet préféré de mon fils depuis ses 13 mois: la dinette. Du coup je lui ai trouvé une dinette à Noël dernier et une cuisinette (du suédois donc pas rose gnangnan) pour ses deux ans. La poupée par contre je lui ai proposé et il n'accroche pas... mais les petites voitures non plus, au grand dam de ma belle-mère...

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour je découvre ton blog également et j'aime beaucoup ! Je suis une maman de 2 monstres de 8 et 5 ans, garçon et fille, et ils viennent de passer leur dimanche après midi à jouer ensemble aux playmobils tous univers mélanges ( oui aux licornes roses et blanches dans l'île des pirates !)
    Et égalité aussi quand il faut tout ranger ... Ça compte aussi ! Bonne continuation
    Muriel

    RépondreSupprimer
  7. Coucou
    Moi j'ai deux minus : une fille de 3 ans et demi qui aime les Playmobils, les puzzles et escalader (on peut pas faire plus unisexe) et un garçon de 2 ans qui aime cuisiner (pour de faux et pour de vrai) et les chantiers avec leurs gros engins (un savant mélange des stéréotypes habituels). Voilà. Captivant, non? Fallait pas demander!

    RépondreSupprimer
  8. Le sexisme ordinnaire... c'est pas facile! J'ai été choqué de moi quand mon fils m'a réclamé du vernis à ongles "M'enfin non c'est pas les filles!" Bim je me rends compte de suite de ma connerie et je réitère "Non mais les garçons aussi peuvent en mettre en fait t'es trop petit" et là dans ma tête de me dire "Et si tu en mets tu seras gothique donc ce sera du noir" BIM ET REBIM dans ma face: ahurissant le nombre de préjugés qu'on peut avoir à l'esprit aussi rapidement! c'est horrible!

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour
    j'adore votre article!! j'ai été elevée aux legos et je compte bien que ma fille puisse jouer avec ce qu elle veut..... et je suis fan de votre cuisiniere bebe, savez vous ou je peux la trouver?
    merci
    alexia

    RépondreSupprimer
  10. Pour l'instant, je n'ai qu'un garçon de 10 mois ... Bon, j'ai bon espoir de remettre certain de ses vêtements à une petite fille ensuite (ben quoi, y'en a des supers chouettes) ...
    Pour les jouets, pour bébé, c'est relativement unisexe, on en reparle dans quelques années. Mais pour l'instant, son grand kiff, c'est de jouer avec mes ustensiles dans la cuisine ^^
    (Bon, en même temps, je fait de l'escrime depuis 15 ans, alors j'aurais beau jeu de sexué les activités)

    RépondreSupprimer
  11. Ha, j'adore!
    Ici, le problème c'est... les autres :/
    Bah oui, genre la tante qui n'offre que du rose ou du violet à ma fille (alors qu'elle a dépassé cette période depuis looongtemps!). On a été obligés d'être très clairs : "tu sais Marilo, la couleur préférée de la poulette, c'est le VERT!!!".
    Idem avec les jouets bien sûr!
    Mais bon, mes enfants ont fait de la résistance... Mon fils ne joue pas aux voitures, au grand désarroi de son cousin ("quoi, tu n'as QUE ça comme voitures!!!"). Son truc, c'est les jeux de construction (meccano quand même, faut pas déconner!) où il peut rester des heures à patiemment assembler, visser... et la cuisine!
    Ma fille n'a jamais joué aux poupées. Elle préférait bouquiner, faire des dessins ou écrire des histoires.
    Côté activités extra-scolaires, même topo... Mon fils a fini par arrêter le foot, il fait de l'athlétisme cette année. Et ma fille déteste danser, et elle a arrêté la natation (qu'elle a pratiqué en haut niveau pendant 2 ans) pour faire un sport de combat!
    Pas de règles chez nous, sauf celle de juste les laisser essayer ce qui leur fait envie.
    Je pense que tous les enfants passent par des phases où il faut "faire comme les autres". Ça se manifeste parfois par leurs couleurs préférées (toutes les petites filles de 4 ans déclarent aimer le rooooose), puis par leurs jeux, ou leur façon de s'habiller... Je crois qu'ils ont besoin de ça pour mieux se trouver.
    Ceci dit, la pression sociale fait son œuvre... Mon fils refuse catégoriquement de porter du rose par exemple. Je crois que contre ça, je ne peux rien... Un jour viendra où ils passeront au dessus des préjugés, voilà tout!
    Je me rends compte que moi même je ne propose jamais de vendre des bavoirs roses pour un petit mec. Il faudrait que j'en fasse un, avec une cravate (un joli mélange de clichés pour perturber tout le monde, lol)... Et voir ensuite si les mamans l'achètent pour un petit mec ou pour une petite fille, haha.
    Et l'une des guirlandes prénoms qui m'a le plus marqué, et que j'ai absolument adoré confectionner est une guirlande jaune et grise ♥. Teeeelllement loin des coloris qu'on me demande habituellement!

    RépondreSupprimer
  12. Nous nous ne fesons pas de différence fille/garçon sauf pour l'habillement.
    Mon fils ne porte pas de rose, de violet ou de couleurs feminisantes.
    Sinon pour tout ce qui est jouets/activités... on s'en fou, l'important est que ça leur plaise à eux.
    Ils nous le rendrons que meilleur <3

    RépondreSupprimer

Allons chaton, tu ne vas quand même pas sortir sans faire un bisou à ta vieille tata !

Rendez-vous sur Hellocoton !