jeudi 30 juillet 2015

Inspiration déco(nne)

Depuis que nous avons emménagé dans notre nouvelle maison, à l'automne dernier, nous avons dû composer avec un élément inattendu : le Lardon dort dans sa propre chambre. Si j'écris "inattendu", c'est d'abord parce qu'à l'époque on avait beaucoup de mal à se projeter dans un futur où notre fils pourrait survivre plus de trois minutes en dehors de mon décolleté mouillé de lait (à six mois il ne faisait pas encore ses nuits, et finissait systématiquement couché entre nous, à nager la brasse en travers de notre lit conjugal de 120 centimètres de large), mais c'est surtout parce qu'avec notre budget serré on n'avait pas imaginé une seconde pouvoir louer une maison réunissant tous nos critères idéaux : un jardin, une cuisine ouverte, la proximité de la maternelle, et une chambre chacun. Pourtant, après environ quarante mille visites (un jour faites moi penser à vous raconter, y a de quoi perdre sa vessie dans l'escalier), on en a trouvé UNE. La baraque parfaite, même s'il fallait faire un petit effort financier et quelques concessions (être plus loin de Bordeaux que prévu, avoir une nationale passante juste au bout de la rue, et des voisins tout droit sortis de l'émission Strip Tease). 

Bref. Du coup, alors que ce n'était pas prévu avant l'an 2026, nous avons eu la joie d'offrir à nos morveux une chambre chacun. Le jour de la signature du bail, j'en ai pleuré de joie, parce qu'au fond de moi-même je suis un petit agneau mignon et fragile.

Si la Naine a vite retrouvé l'univers qu'elle avait dans l'ancien appartement, le Lardon en revanche faisait un peu pitié, dans son lit, au milieu de sa chambre vide.

Au fil des mois, j'ai récupéré quelques trucs dans les autres pièces, une étagère, un fauteuil, une lampe, un tapis... puis son premier anniversaire est passé par là, et avec lui ses premiers jouets. Ma mère lui a cousu une guirlande et une parure de lit, j'ai collé des images aux murs et versé trois gouttes d'huiles essentielles sur le tapis (astuce cheloue).

Petit à petit, son cocon se précise, et ma Pinterestite chronique (pathologie grave très répandue chez les sujets féminins de type geek) me démange.

Aujourd'hui sa chambre ressemble à un joyeux bric à brac, dont les couleurs dominantes sont le rouge et le vert, comme le slip du Père Noël. C'est une petite pièce biscornue au plafond lambrissé et aux meubles bruts, mais lumineuse. 

J'ai envie de profiter des vacances pour la réaménager, y créer une ambiance particulière, sans forcément me cantonner à un thème de décoration précis (nom d'un cul mou ! une chambre de gosse SANS thème, erreur n°72 de la blogueuse), mais en gardant l'idée d'un joli bordel chaleureux, avec des animaux rigolos, et surtout de la COULEUR, parce que la déco bleu layette, vert d'eau, taupe aveugle et beige javel, pour les garçons, j'en ai raz le bigorneau. (Enfin chacun ses goûts hein, pas taper.) (Non mais sérieux, même la mode pour les mômes, côté zizi, dans les enseignes classiques, c'est carrément TRISTE.) (J'imagine une collection qui s'appellerait "Prozac dans les prés".) (Pardon je diverge.) (Mais la plupart du temps je dis bite, comme tout le monde.)

Bref.

Une chambre avec des quadrupèdes contents, des tissus bariolés et une ambiance de roulotte sous filtre Instagram. 

Une affiche bizarre et mignonne qui pique bien la rétine, exactement comme je veux.

Du coup si t'as des idées de DIY simples (réalisables par un phoque aveugle âgé de douze semaines, par exemple), des boutiques ni scandinave ni vintage ni moustache-étoile à me conseiller, des astuces, alors c'est comme avec le cassoulet, surtout ne te retiens pas, fais péter dans les commentaires ! 

Pour te donner un aperçu de mes goûts de manouche sous champignons, voici quelques trucs qui dorment dans les favoris de mon navigateur ces dernières semaines.
Merci !

Promis quand j'ai fini, je vous montre le résultat.

5 commentaires :

  1. Le coussin rouge avec l'antilope et le singe, je l'ai en plusieurs exemplaires chez Paulin Pauline à -40% :) Bisous de Marine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Han mais voilà une bonne nouvelle tiens ! Merci !

      Supprimer
  2. Mais quel humour, c'est encore et toujours un régal de te lire <3
    Chez nous Mini n'a pas de chambre - enfin si, la nôtre, il ne dort pas dehors quand même - mais du coup pas de déco ! Et d'ailleurs notre appart entier est sans déco je crois, vivement la maisooooon :D (a priori l'année prochaine, j'ai hâte !).
    Bisous ma caille !

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi mes mioches (3 mectons) sont dans un univers "prozac dans les prés"..parce que le marron le bleu marine et le noir quand t'es môme c'est quand même bien tristoune..
    Et faut dire que c'est assez raccord avec leur indescriptible FOUTOIR aussi..( sont plus grands, attends de voir...)

    Attention DIY difficile de faire plus simple et EVOLUTIF; tu peins en peinture ardoise ou n'importe quelle peinture (genre acrylique mate) d'ailleurs, ça marche aussi, une planche, un dessus de table récupéré, enfin une GRANDE surface.. Tu poses contre un mur et après tu bidouilles seule ou avec eux un mandala de toutes les couleurs de craies possibles, un motif que t'as récupéré dans tes pins (sans vulgarité, hein), un bestiaire imaginaire....et surtout quand ça te sort par les trous de nez..TU CHANGES!!!!!!
    J'attends tes photos..pour l'inspiration aussi..
    Merci pour tous les posts ..au passage..

    RépondreSupprimer

Allons chaton, tu ne vas quand même pas sortir sans faire un bisou à ta vieille tata !

Rendez-vous sur Hellocoton !