mercredi 10 décembre 2014

En vrac c'est plus écolo.

Chers petits reblochons dégoulinants, 

Je prends quelques instants ici, entre le ramassage de banane écrasée par terre et le tri de culottes par couleur, pour vous écrire ma multigratitude. Ce mot qui n'existe pas, fabriqué quelque part entre mon cerveau ramollo et mon clavier crado, rien que pour toi. Un mot chiant à lire, un mot très long, en tout cas assez long pour recouvrir toutes les facettes de ce merci que je vous envoie inlassablement par mail, sur les réseaux et dans la tronche, et qui n'en finit pas.

Je suis pourtant une blogueuse escargot, qui rédige beaucoup mais qui publie peu. Championne du brouillon inachevé, des listes de choses à cocher. Irrégulière, tant sur le fond que dans la forme (et je ne te parle pas de mon grain de peau) (les ailes du nez, c'est le pire).

Souvent je n'ai pas le choix, pas le temps, pas envie, des patates à éplucher et des légos à ramasser. Des cul à laver et des bouches à nourrir. 

Je suis grave... en retard, en retard.
La preuve : je viens tout juste d'apprendre qu'on peut créer des gifs à partir de Youtube.
Mais ça ne vous empêche pas d'être là, chaque jour plus nombreux. Je vous vois. Et je me demande bien ce que vous fichez, sérieux. Je me demande : c'est qui ? d'où ils viennent ? 

Parfois, j'ai la réponse, quand je vois les mots-clés de recherches qui ont mené à mon blog. Certains d'entre-vous viennent... de loin. 

Petit florilège brut :

Est ce ke j'ai le drois de carresser ma chatte grossesse toxo ?
Personnellement je suis pour la masturbation. Méfie-toi plutôt des tomates.
La couche déborde caca mou que faire ?
Ça va aller, respire un grand coup. Ah non, en fait. Ne respire pas. Pardon.
Téter gros seins cool.
Mon fils a l'air de trouver ça sympa, c'est vrai.
Manger de la terre 8SA risques.
C'est trop new age pour moi, ces trucs là. 
Vilaine maman.
C'est moi, coucou. 

Je réfléchis à créer une catégorie esspré.

Et puis aussi, je reçois des messages dans ma boîte mail. Depuis quelques temps même, je me prends pour Madonna, je me paye le luxe de refuser des demandes de partenariat (les fenêtres, les gélules anti-constipation et les pots en terre, c'est pas mon rayon, désolée, signé Brenda-Ginette). Mais au milieu, desfois, il y a toi. Des mots jolis, des mots légers, ou pas, rien que pour moi. Je déguste chaque mail de toi avec beaucoup de gourmandise. Je ne lis pas trop vite pour en profiter. Et puis je relis, encore et encore, mille fois, boulimique, avant de répondre en tremblant de l'index. 

Merci pour les cabrioles dans les côtes.

Récemment, à travers mon blog, j'ai également pu vivre une autre chouette aventure : l'opération We Love Prema. Je ne m'y attendais pas, mais vous avez été nombreuses à vous mobiliser suite à mon appel aux dons. En partageant sur les réseaux, en m'écrivant, en m'encourageant ou en m'envoyant des bodies. Il est légitime que je fasse donc un bref compte-rendu. 

J'ai été très touchée de recevoir ces petits colis. Vos bodies bien pliés, ceux qu'avaient porté vos enfants la plupart du temps, ils sentaient votre lessive, votre maison. J'ai découvert votre écriture sur des post-its et des cartes. Vos dons. 

Nous avons réussi à en réunir 27, au nom de Vio, pour l'équipe de Mamourblogue. C'est vraiment génial, vous m'avez donné du boulot, bravo.



A toi qui te reconnaîtra. Merci d'avoir pris le temps de fouiller dans tes cartons, de marcher jusqu'à la Poste, ou de passer chez moi. C'est précieux.

J'ai tiré la langue, j'ai froncé les sourcils, j'ai pris l'air sérieux. J'ai fait de mon mieux. A la mesure de mes capacités, j'ai découpé (accroche-toi bien à ton slip, choix téméraire) des triangles et des cœurs dans du tissu thermocollant, dessiné des arcs-en-ciel baveux avec des feutres. Avec amour, j'ai fait un bisou sur chaque body, et prononcé un vœu pour le petit préma qui le portera bientôt (coucou je parle à des bouts de coton, allô). 


Maintenant c'est fini. C'est moi qui marche jusqu'à la Poste. 

Encore MERCI.

8 commentaires :

  1. Très joli article, et surtout beau travail!! ils seront adorables les petits prémas dans ces bodys joliment décorés avec amour! ^^ Bravo pour cette initiative!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Cette opération me tenait à cœur, même si c'est pas grand chose.

      Supprimer
  2. Super pour tous ces bodys, je suis fière de toi ! Désolée de ne pas t'en avoir envoyé d'ailleurs. Et tes custom sont superbes, je suis fan <3
    Encore un très chouette article ma belle !
    Je te fais de gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas pas t'excuser de ne pas m'avoir envoyé de bodies quand même, t'attends ton premier bébé, t'as autre chose à faire. :)

      Supprimer
  3. Merci pour ce bel article! Ta customisation est très poétique et apportera, j'en suis sure, beaucoup d'amour et de chaleur à tous ces préma et à leur famille!!
    Et j'ai adoré le petit florilège de mots clés!!
    Merci!
    Belle journée;)
    Sandrine
    http://ca-blogue-dans-ma-cuisine.com/

    RépondreSupprimer
  4. Je suis moi même une prépa - d'il y a 30 ans - et la prématurité chez nous, c'est une question de famille... c'est donc une chose que je connais bien, mais je me pose une question bête sur l'opération bodies: Pourquoi est ce que l'hôpital doit avoir ce stock ?
    Tu le disais toi même, les premas sont longtemps tout nus alors... Ça laisse un peu de temps aux parents pour s'en procurer.
    Pourquoi ce ne sont pas les parents qui amènent les bodies? Notamment le premier, pour habiller ce bébé qu'ils ont parfois tant de mal à investir ? J'ai lu ton post sur le premier habillage du lardon et je me disais que personnellement je ne l'aurais sans doute pas bien pris de trouver ma grenouille habillée avec des vêtements que je n'aurais pas choisis car je me serais sentir encore plus dépossédée de mon bébé.
    Est ce juste une manière de soutenir​ les familles ? Ou il y a autre chose que je ne saisis pas ?
    Mais quoiqu'il en soit, c'est une très belle opération, les familles ont vraiment besoin de soutien, la prématurité, ça peut faire beaucoup de dégâts dans une famille.

    RépondreSupprimer

Allons chaton, tu ne vas quand même pas sortir sans faire un bisou à ta vieille tata !

Rendez-vous sur Hellocoton !