dimanche 2 mars 2014

Remèdes pas tristes pour fesses écarlates

En ce moment, la Micro-Naine passe sa journée à cultiver un légume de saison (mais dégueulasse dans la soupe) qui pousse par deux (dans notre région en tout cas), qui a de grosse racines, un bulbe, et qui demande beaucoup d'investissement personnel, de patience et de temps (y compris la nuit) : 

La (terrible) Dent.

Face à cette épreuve divine, chaque enfant est différent. Voici comment ça se passe chez nous : Ma Micro-Naine fait des poussées "en escaliers", avec des épisodes douloureux à la fois courts (47 heures et 32 minutes maximum) et intenses (genre Kiev dans le berceau). La première fois c'était le soir du 23 novembre 2013, je m'en souviens très bien parce que justement c'était LE jour où il ne fallait pas que ça arrive : nous étions à Bordeaux pour deux jours, dans un hôtel aux murs fins comme du papier à cigarette, et nous devions confier le pruneau de nos yeux à une copine le temps d'une soirée, pour aller voir un concert

J'avais dit "elle est sage, tu verras".
AHAH. Hihi. Hoho.
Hum.

Bref.

Nous avons donc fait la rencontre des deux incisives centrales inférieures, rebaptisées Connasse d'Ivoire et Salope Émaillée. Au bout de deux jours, c'était fini. Nous étions de retour chez nous, à plat comme des pancakes sous les roues d'un tracteur, mais la Morveuse avait retrouvé son sourire d'ange (en pas pareil).

Depuis ce fameux week-end de la mort, plus rien. Mes copines comptent fièrement les quenottes de leurs marmots cuvée 2013, tandis que moi je bénéficie d'un modèle de bébé édition collector, aux gencives quasiment lisses comme le crâne d'Harry Roselmack.


Enfin ça, c'était hier.

Parce que ce matin, Mini-Croûte s'est réveillée aux aurores en hurlant de douleur, transformée en petit animal mutant à mi-chemin entre le hamster (joues gonflées) et le babouin (fesses rouges). 

Un baboumster en turbulette rose, agrippé aux barreaux de son lit, c'est pas commun comme vision matinale, tu avoueras.

Finalement, j'ai remarqué que ce qui la faisait le plus souffrir dans ce genre de situation, c'était son cul-cul. Rouge, presque sanguinolent, son abricot mute en tomate. Elle se tortille, elle pleure au moindre pipi, et j'ai beaucoup de peine pour elle (et toi aussi, tu as de la peine pour elle).

Heureusement, la grand-mère-sorcière-level-79 qui sommeille en moi a plus d'un tour dans son sac à couches. Voici, rien que pour tes beaux yeux lectrice (ou lecteur, hein, j'ai rien contre les zizis), mes remèdes naturels contre les érythèmes fessiers des petits guerriers ! Testés et approuvés, ça va de soi.

Le calendula (ou la méthode friture).

Les vertus apaisantes du calendula sont connues, et on en trouve d'ailleurs dans la composition de nombreux produits pour les bébés. Pour le royal séant de ma Micro-Naine, je l'utilise sous deux formes. D'abord la crème pour le change de Weleda, en application quotidienne après le caca-qui-pue-et-qui-irrite ainsi que chaque soir pour protéger contre le vilain-gros-pipi de la nuit. Mais bon, cette crème-là, je t'en ai déjà parlé en long, en large et en travers, je l'ai même offert à la moitié de la planète en guise de cadeau de naissance, alors je vais te laisser tranquille et m'arrêter là dans la litanie des louanges. 

Le deuxième produit qui me sauve la vie, c'est l'huile de calendula de chez Aroma Zone. En cas de grosses rougeurs, j'enduis généreusement ma fille du nombril jusqu'aux pieds (bah oui, j'en prends toujours trop dans mes mains alors je rentabilise) et je la masse aux endroits stratégiques (c'est une manière détournée de te dire que je lui tripote le frifri et la raie tranquilou). On dirait que je prépare un ravioli chinois. Après je laisse un peu à l'air libre avant de mettre une nouvelle couche, et hop, dans la friteuse.

Reconvertir le produit pour maman : Le macérât huileux de calendula est très efficace pour soulager les brûlures. A appliquer chez soi après avoir pris un coup de soleil, l'été. Ça ne t'enlèvera pas ce petit air de poivrot du bistrot, mais ça aidera ta peau à se régénérer.

La camomille (ou la méthode détox).

C'est une astuce de ma pédiatre homéopathe, qui nous a été très utile pour les irritations, qui ne coûte pas grand chose et qui nécessite un produit tout simple que n'importe quel parent affolé pourra trouver dans sa grande surface préférée : la tisane de camomille. En plus, la méthode est accessible à n'importe quel manchot borgne. Il suffit de mettre quelques sachets de tisane dans la baignoire de ton bébé, d'ajouter de l'eau très chaude et d'attendre que ça infuse. Quand le thermomètre indique la bonne température, on glisse l'enfant meurtri dedans et on le laisse mariner. L'effet de soulagement a été quasi immédiat sur la Micro-Naine.

"Au secours, ma mère a craqué."
Reconvertir le produit pour maman : Cette infusion pisse-mémé est également efficace en bain de siège contre les mycoses vulvaires (ça arrive même aux meilleures d'entre-toi). On peut aussi la boire dans un bol au goûter, hein, si on est quelqu'un de normal. C'est dégueulasse (je trouve) mais ça aide à calmer les brûlures d'estomac.

Voilà ! Maintenant tu peux me faire un bisou sur la joue.

A bientôt !


16 commentaires :

  1. HAN ! TROP MERCI !
    J'ai aussi le macérat huileux de Calendula Aroma Zone ici pour la peau pourrite de La Muse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, pour les peaux atopiques c'est sûr que le choix de produits est limité. Mais je pense que la camomille, ça ne risque rien, non ? Enfin, tu me diras. :)

      Supprimer
    2. Je pense que la camomille ne risque rien en effet. Heureusement, pas encore eu à tester. Sinon, j'utilise aussi le Cérat de Galien, je ne sais pas si tu connais ?
      http://www.gifrer.fr/produits/cerat-de-galien-125ml/

      Supprimer
    3. Ah non, je ne connaissais pas. La composition à l'air pas mal. Tu l'utilises pour quoi exactement ?

      Supprimer
  2. Moi je leur trempais l'oignon dans un mélange javel-arsenic. C'est écolo, parce qu'après, on peut aussi s'en resservir pour l'apéro avec Belle-Maman.
    On dit merci qui ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, c'est une excellente idée. En plus, si le morveux fait pipi dans son bain, ça fait une réaction chimique avec la javel qui engendre des émanations mortelles. Idéal en cas de burn-out.

      Supprimer
  3. Huhu ! En plus de m'être marrer de tes tournures, je suis maintenant parée pour soigner mon minus ! Le coup du bain-tisane, je note, il n'a pas de dent, mais une peau irritée, si !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci bien. Entre vilaine et peste, c'est normal de s'entraider. ;)

      Supprimer
  4. Comme remède naturel il y a aussi le permanganate de potassium. C'est une poudre viollette que l'on trouve en pharmacie, pour faire un bain de siège. C'est hyper efficace (en plus d'être ludique) ... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une poudre violette... une poudre QUOI ?! VIOLETTE ! Je note au feutre sur mon nez, desfois que j'oublierais. Merci ! :}

      Supprimer
  5. Tu récupères l'eau du bain de ta fille ou celle de ton bain de siège pour la boire au goûter? Non mais je demande hein, juste.

    (Moi je fais importer de la pommade Inotyol, point barre.) (Mais c'est encore moins bon en infusion.)

    RépondreSupprimer
  6. En rédigeant cette phrase, je me demandais bien QUI allait me poser la question. Bravo, tu gagnes un bisou sur la fesse ! ;}

    RépondreSupprimer
  7. y'a quelqu'un une fois qui m'a dit qu'elle mettait de la maizena dans la couche de sa fille... j'ai jamais essayé donc pas moyen de savoir si elle se foutait de ma gueule ou pas...

    RépondreSupprimer
  8. Un jour j'ai pensé cacher des tablettes de chocolat (bien emballées par la marmotte, évidemment) dans la couche de ma fille pour m'encourager à aller la changer.

    RépondreSupprimer
  9. Oah bah, faut bien que je me venge de ma frustration d'en avoir fini avec les petits cous qui sentent bon et les petits culs qui puent hein. ;-)

    RépondreSupprimer
  10. ahah joli article ! j'ai bien rit et en plus cest utiles :)

    RépondreSupprimer

Allons chaton, tu ne vas quand même pas sortir sans faire un bisou à ta vieille tata !

Rendez-vous sur Hellocoton !